jeudi 15 août 2019

SOUVENIRS


Je peux parler d'avant mes vingt ans,
Dans mes souvenirs incertains,
Ils sont bien loin ces verts printemps,
Qui ont fleuris tous mes chemins.
Souvent, je revois et même j'entends,
Lointain et présent à la fois,
Au fond de moi vivre l'enfant,
Qui me ressemblait autrefois.

Alors je me souviens du temps,
Ou encore petit et bien frileux,
J'écoutais avec ravissement,
Parler pépé au coin du feu.
Jolies soirées inoubliables,
devant l'âtre à l'automne,
Écoutant contes et fables,
ou récits qui étonnent.

Cheveux blancs du grand bel âge,
Vous m'avez tellement apporté,
Les histoires pour enfants sages,
Jamais je ne les ai oubliées.
Le soir venu, à la fin du repas,
Quand à mon tour devenu vieux,
Je verrai se tourner vers moi,
Le frais regard de ces jeunes yeux.

Pour eux seuls je raconterai,
Assis près de la flamme claire,
Des histoires de chevaliers,
De l'ogre et du petit Pierre.
Des histoires du bon vieux temps,
Ou encore petit et frileux,
J'écoutais avec ravissement,
Conter pépé au coin du feu.
Claude Lepenseur 14 août 2019

12 commentaires:

  1. Quelquefois on est bien à la recherche du temps perdu de son enfance, les petites histoires du temps passé font monter en nous un brun de nostalgie d'un autre temps.
    Que du bonheur!
    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Un bien touchant poème.
    Quant "ton âge sera venu", hélas, les petits auront leur smartphone....

    RépondreSupprimer
  3. Nostalgie du temps passé près de nos grands parents , aujourdhui nos petits enfants ne savent même plus écouter et pourtant ils aiment entendre que nous avons fait des "bêtises "qu'ils ne feront jamais trop occupés comme dit manouche par leurs ecrans !!
    Bises Claude

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude,
    Quel beau poème, ça me fait penser à ma grand-mère quand elle me racontais les histoires qu'ils y avaient chez elle...
    Mais maintenant je suis de l'avis de manouche et Claudine les jeunes nous écouterons plus.
    Belle journée du 15 août à vous deux et caresses à fifille

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude et merci d'avoir partagé ce très beau poème. Il me parle beaucoup, me rappelle mon grand père qui savait me conter de jolies histoires et il est parti trop tôt, j'avais à peine 10 ans. Je crois que mon goût de la poésie c'est à lui que je dois, ses récits m'ont inspirée et ton poème me touche beaucoup. Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  6. Merveilleux poème chargé de souvenirs.

    " Bonne fin de semaine, déjà !
    Le temps passe à une vitesse folle ...
    Gros bisoux ♥ "

    RépondreSupprimer
  7. superbe texte sa rappelle des souvenirs d enfant

    RépondreSupprimer
  8. J'aime ce poème plein de la musique de l'enfance!
    Oui, il nous faut raconter notre enfance à nos petits enfants pour faire revivre ceux que l'on a connus et aimés

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude, beau poème, narrer à nos descendants des souvenirs souvent anodins mais pas sans charme pour eux, je te souhaite une bonne soirée.
    Amicalement et bise à Marie.

    RépondreSupprimer
  10. un texte très touchant, bravo!
    Amic@lement

    RépondreSupprimer
  11. Tes petits enfants apprécieront ce joli poeme qui parlera à leur coeur
    Bises Claude

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude

    J'aime beaucoup ton écrit relatif aux souvenirs d'antan
    qui me ramène à mes propres souvenirs. Ton texte me touche
    énormément.
    Pardonne-moi de passer aussi tard sur cette belle publication.
    Bien amicales pensées
    Paula

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude