vendredi 3 mai 2019

8 ONDINE la vie en cadeau


Je voudrais vous remercier, vous qui êtes venu me lire, que vous ayez laissé une trace de votre passage ou pas. J'ai été touché par vos marques de gentillesse, de compassion. Mais je dois vous l'avouer, je ne suis pas à plaindre, je suis quelqu'un qui ai toujours eu une chance insolente, en effet cette maladie aurais du me faire mourir avant l'âge de 3 ans, ma vie est un miracle. J'entends encore les mots du médecin en soins intensifs qui m'expliquait que mon sang contenait un taux de gaz carbonique qui aurait tué un homme normal, et qu'il ne comprenais pas qu'avec ce taux je sois conscient.
Alors bien sur, rien n'a jamais été facile, ni simple, mais j'ai vécu et je vis toujours, j'aime la vie mais je n'ai pas peur de la mort. Chaque instant de passé est un instant de bonheur, ce que j'ai appris c'est que l'on ne sait jamais quand les choses finissent, alors chaque instant de ma vie est occupé à alimenter la rivière de l'amour qui relie tous les êtres vivants et j'espère que ça durera encore longtemps.

22 commentaires:

  1. D'après ta photo j'ai l'impression que tu as si transformer le gaz carbonique en gaz hilarant !

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas à toi de nous remercier, c'est à nous de le faire. Car ton témoignage est une ode à la vie et à l'Amour. Tu es un bonhomme courageux et formidable. Bises alpines affectueuses.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour jean claude suis babeth je découvre ton blog ici
    mon pauvre je comprend ta vie courage bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Claude
    Je viens lire ton autre blog
    Je ne connaissais pas cette maladie
    Heureusement que tu es bien entouré par ta compagne
    Bonne continuation pour tes prochains billets
    Amicalement
    xabinou

    RépondreSupprimer
  5. La vie ne t'a pas fait de cadeau, mais tu as su garder le moral et c'est ça le plus important.
    L'expérience de la NDE nous dit que le moment n'est pas venu : c'est que nous avons encore un rôle à jouer.
    Alors, il faut savoir mettre ce sursis à profit et en faire des moments de bonheur.
    Et pourquoi pas en faire profiter ceux que nous aimons ???
    Je crois que c'est ce que nous nous efforçons de faire.
    Ta maladie est bien handicapante mais tu as su te faire une force pour la combattre.
    Je te souhaite un bon week end avec des bisoux, cher claude, ainsi qu'à marie ♥

    RépondreSupprimer
  6. bonjour merci de ta réponse si j'avais compris qui tu étais
    je suis fière de mon amis
    amitié

    RépondreSupprimer
  7. Je repasse par ton nouveau article pour laisser une trace "témoin même de loin" Et oui, je te comprend aussi bien qu'ayant connu presque toujours la souffrance j'aime rire aux éclats et que les personnes qui ne connaissent rien sur moi croient que je n'ai qu'une vie presque de rêve. Bisous et Titi fais un bisous à Fifille

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce témoignage...
    "Les jardins de la nuit
    Ouvrent parfois leurs portes
    Sur des espoirs en fleurs,
    Des bourgeons de promesses
    Et des bateaux d’étoiles…"

    RépondreSupprimer
  9. Ton sourire est une bonne récompense merci de nous avoir fait découvrir cette maladie c'est toujours bien de tout expliquer certains y trouveront du réconfort où des explications c'est aussi dans ce but que j'explique mes soucis de santé !il ne faut surtout pas penser que nous nous plaignons ! 😉😀 gardons le sourire et surtout le moral
    Gros bisous et bon dimanche à vous deux
    Mitou

    RépondreSupprimer
  10. CHANTOUVIVELAVIE
    Bonsoir Claude
    Merci pour ce long récit
    Après cela, je n'ose plus parler de ma maladie !
    Bravo pour ton courage et la gentillesse de Marie
    La vie continue
    Bonne soirée
    Amicalement Chantou

    RépondreSupprimer
  11. J'espère le meilleur pour toi, cher amis Claude. Toutes mes meilleures ondes pour te soutenir. Je t'embrasse fraternellement.
    Roger

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude
    Je suis revenue un peu en arrière sur tes billets mais je n'ai pas encore eu le temps de tout lire sur ta maladie que je ne connaissais pas jusqu'à ce que tu en parles
    J'imagine bien la volonté et le courage qu'il t'a fallu pour surmonter toutes ces épreuves et malgré ton difficile parcours tu a su garder le moral et le sourire, je t'admire d'avoir eu cette force
    Je te souhaite une bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Voir le verre à moitié plein au lieu de voir le verre à moitié vide me fait énormément de bien , surtout en ce moment!
    Alors merci à toi :)
    Amic@lement

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Claude ! Je viens juste revoir ta bonne bouge ? c'est comme cela que c'est écris avoir une bonne tête ? et pour te dire que voyant ton sourire ...c'est dommage que nous trois soyons si loin car cela promettrai des moments de grande rigolade. allez merci de ton passage. Ne vous inquiétez pas ... je continue à rire et faire rire ....je me demande comme je vais faire le jour où je devrai partir. Je crois que cela sera en riant. Merci de ton et de votre amitié. J'ai écris un mail à marie et ne sais pas si elle l'a reçu. Je passe chez elle !Bisous nani et Titi

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir Claude
    Combien on ressent dans tes écrits ton courage ta force tu es un exemple de courage j'aime tes textes toujours des textes d'humour de réconfort et trés humain je te vois tu as une bonne tête d'un homme jovial tu es un exemple
    gros bisous
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour ton témoignage ode à la vie ...
    Amitié
    Nadine

    RépondreSupprimer
  17. Vous êtes courageux. Et si souriant.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  18. Moi aussi je l'espère, tu es courageux Claude et je suis heureuse de savoir que tu profites de chaque moment de bonheur qui s'offre à toi, c'est une belle philosophie, continue à savourer la chance que tu as d'être soigné, bien entouré et de savoir prendre le bon côté des choses
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. Votre photo est superbe et j'aime aussi vos mots. Je ne sais si j'aurais votre courage si j'apprenais que j'ai une maladie grave aussi je vous admire pour ce courage et pour votre philosophie de vie. J'ai atterri sur votre site en visitant Marine D.
    Merci pour ce moment.

    RépondreSupprimer
  20. Ouah... que d"émotions.... Le texte est grave mais l'espour et la vie sont là ! Une belle leçon pour nous tous. Courage. Sincères amitiés. Jean

    RépondreSupprimer
  21. Un poème en partage

    Ce que tu vivras désormais
    N’en parle à personne

    Dis simplement les choses banales
    Il fait beau, le vent souffle

    Retire-toi dans la lumière qui t’est donnée

    Pleure si tu dois pleurer
    Réjouis-toi des amis qui te cherchent

    Et quand tu auras fait ton chemin
    Tu ouvriras les bras comme un livre d’amour

    Marc Baron

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude