lundi 10 décembre 2018

CONNAISSANCE


Le cœur connaît, en silence, les secrets des jours et des nuits, mais les oreilles se languissent d'entendre la voix de la connaissance. Vouloir savoir, avec les mots, ce que nous avons toujours su en pensée. Nous voudrions toucher du doigt le corps nu de nos rêves. La source de notre âme doit jaillir et couler, en chuchotant, pour se révéler à nos yeux, tel un trésor.
Mais il n'y a pas de balance pour peser notre trésor inconnu, nous ne pouvons sonder les profondeurs de notre connaissance avec une jauge, le soi est une mer sans limites ni mesures.
Nous ne trouverons jamais la vérité, nous découvrirons une ou des vérités. De même, nous ne marcherons jamais sur le chemin, nous marcherons sur un chemin parmi d’autres, peut être rencontrerons nous notre âme sur ce chemin, car l'âme marche sur tous les chemins.
L'âme ne marche pas sur une ligne de crête, pas plus qu'elle ne chemine en fond de vallée, l'âme se déplace sur les chemins de la vie, ces chemins sont innombrables.
D'après un texte sur la connaissance de soi de Khalil Gibran

14 commentaires:

  1. Toute connaissance est vaine, s'il n'y a pas travail. Et tout travail est vide, s'il n'y a pas d'amour. Et lorsque vous travaillez avec amour, vous liez vous-même à vous-même, et aux uns et aux autres. Le travail est l'amour rendu visible.
    Khalil Gibran
    Connaître n'est pas naître avec les autres et le monde qui nous entoure?

    RépondreSupprimer
  2. Nous marchons sur notre chemin sans connaître notre destin nous espérons simplement que l'amour sera sur cette route ! Nous sommes presque au bout du chemin et nous savons déjà que nous l'avons trouvé !
    Bisous et bonne journée
    Mitou

    RépondreSupprimer
  3. C'est compliqué, tout ça, tôt le matin. Lolll
    Il faut que j'aie bu mes deux cafés pour pouvoir réfléchir ...
    Pour moi, je chemine là où je me sens le mieux mais je ne sais pas si mon âme me suit ou si c'est moi qui la suit !
    Je subis les embûches mais je suis bien entourée, c'est le principal et je ne me pose pas trop de questions.
    Bon jeudi, de plus en plus froid ...
    Bisoux, cher claude, ainsi qu'à ta tit' marie ♥

    RépondreSupprimer
  4. Le chemin est tracé mais le choix est libre dans la manière de l’emprunter.

    RépondreSupprimer
  5. Le chemin n'est pas en dehors de nous, mais en nous.
    Carpe diem
    Marie

    RépondreSupprimer
  6. bonjour Claude , quelle belle analyse et un très beau texte !! merci passez tous les deux une belle journée A+

    RépondreSupprimer
  7. Notre chemin est plein d'embûches, de chagrins, de douleurs, mais c'est le notre, on ne l'a pas choisi, même si on peut parfois influer sur les cours de notre vie, nous le suivons car nous n'avons pas le choix, le plus difficile parfois est de ne pas désespérer...

    RépondreSupprimer
  8. coucou - Comme disait Albert Einstein
    La connaissance s'acquiert par l'expérience,
    tout le reste n'est que de l'information.
    bon weekend à vous deux - bises Mamy Annick

    http://annick04.eklablog.com/

    RépondreSupprimer
  9. L'essentiel ne serait il pas de croire en l'Homme, en demain, de garder et espoir et volonté de faire mieux demain ?

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour. C'est à moi de vous rendre une visite matinale !
    Effectivement, les chemins sont si nombreux ; j'y pense souvent quand je marche en forêt ou dans la colline : beaucoup de possibilités, mais on choisit une trace et pas une autre.
    Très bon week end.

    RépondreSupprimer
  11. Les chemins sont innombrables, prenons-nous toujours le bon ? ... on dit aussi que notre chemin est tracé ... mais je pense que nous choisissons quand même
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude
    c'est trés beau combien le chemin ou la route peut être pénible souvent parfois on aimerait faire un bond sur le bord de celui ci tant il peut être douloureux.
    Sur le chemin on y fait des rencontres des jolies des moins jolies le chemin nous apprend nous cultive j'espère avoir réussi le mien
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Claude , un plaisir de relire ton texte ! merci belle journée à tous les deux a+
    ps : oui on est allée en Alsace pour la route des vins mais pas que ... !! hi hi
    belle semaine prenez soin de vous et ... !

    RépondreSupprimer
  14. Superbe. Le monde manque d'humilité à mener grand train de vie et à croire que nous en profiterons tous. Un peu moins vite, un peu plus près, les uns des autres, que nous puissions nous voir, nous connaitre, nous aimer, sans n'être que des consommateurs avides. Fraternellement.
    Roger

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude