jeudi 20 septembre 2018

DERNIER GÎTE


Le dernier gîte, le tout dernier ombrage,
Quitter le domicile pour un ultime voyage,
Une dernière fuite pour un havre de paix,
Ou le mal d’aimer ne saurait exister.
Nous construisons et abandonnons nos lieux,
Recherchant un abri dans le fond d’autres yeux,
Nous désirons donner une âme à notre temps,
En cherchant de freiner l’arrivée du printemps.
Une vie imposée et subie, est trop vite déchirée,
Elle donne un goût amer et empêche de rêver,
La nature elle-même pense à l’idée de sa mort,
Mais l’homme prétentieux croit être le plus fort,
Il nous faudrait, avoir beaucoup de courage,
Contre le mal de vivre, il faut devenir plus sage.
Notre dernier gîte, verra la nuit de notre sortie,
Que ce soit dans un murmure ou bien dans un cri,
On peut partir avec le cœur meurtri et l’âme ravie,
Heureux que ce soit enfin le passage de l’oubli.
Claude Lepenseur novembre 2014

16 commentaires:

  1. De ce dernier gîte ... je ne veux y penser , il sera ce qu'il sera tôt ou tard mais pour l'instant je veux savourer chaque secondes .
    Très beau Claude
    Amitié
    Nadine

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Claude , waouh merci comment tu écris ça ... c'est très beau ! merci
    ps : oui on est allée aussi à Longemer ou Retournemer bientôt les articles ! hi hi on aime cette région bonne journée à tous les deux A+

    RépondreSupprimer
  3. Je me demande si on peut partir l'âme ravie et le coeur en fête également. Ce serait arriver à une très grande sagesse. Merci pour ces mots qui virevoltent, profonds et légers à la fois. Bises alpines et belle fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  4. La mort est comme la vie : une histoire très personnelle que chacun aborde à sa façon!
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  5. Le dernier gîte et bien se sera le plus tard possible
    et certainement pas le de gaieté de cœur la vie est bien trop belle !
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  6. Un texte très fort!
    Le dernier gîte personne n'en connaît la moindre parcelle!
    Vivons chaque petit rien de bonheur avant notre dernier voyage.

    RépondreSupprimer
  7. Quand viendra l'heure de partir pour l'ultime voyage c'est avec mon mari que je le désire, ou alors partir avant lui...
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Claude ! Je viens te dire merci de ton message. Je te mais un aussi. Tu donneras un gros bisous de ma part à cette belle princesse qui a tout ton coeur. Je vous embrasse tout les deux et vous souhaite un bon dimanche. Bisous nani et Titi

    RépondreSupprimer
  9. Un copier/coller pour annoncer mon retour.
    Beaucoup de travail en arrivant :
    - Courrier papier et virtuel,
    - Le potager qui s'en est donné à coeur-joie,
    - Ménage, ... mais pas trop de lessive !
    ...
    Je te souhaite un bon dimanche et une bonne semaine.
    Je reprendrais le rythme de mes visites lorsque tout sera à jour.
    Gros bisoux et merci de ta fidélité.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Claude !
    Parfois on fait un tabou. Moi je pense à la mort comme un passage et cela fait partie de la VIE. au contraire ça sera une surprise ! Moi je crois pas à le stop dans un trou ou en poussière.
    J'espère que vous allais bien. J'ai pu dormir cette nuit de samedi pour récupérer celle de vendredi. Je trouve les gens un peu énervés en ce moment et même Titi assez agité ... c'est une pleine lune ? Je n'en sais rien. Je suis allée voir une vieille dame dans sa maison de retraite et me suis fais engouler par une autre ! Mais elle n'a pas sa tête. Enfin ce soir c'est la soirée de dimanche et j'aime bien les dimanches, pas les lundi !!! bisous ! nani et Titi la malice

    RépondreSupprimer
  11. un texte très fort - ce qui est triste c'est de partager des années de bonheur, et le jour du grand départ on ne peut se trouver ensembles dans le même cercueil .............bonne soirée à vous deux Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  12. Je partirai le coeur ravi car je retrouverai la paix que j'ai aperçu.Je m'absente pour des examens.
    Sabine(capitaineecho)

    RépondreSupprimer
  13. Je n'attends pas de gîte, seulement la paix, à tous points de vue ...
    Et mes cendres au gré du vent ...
    Bon début de semaine avec un temps pourri.
    Heureusement qu'il a attendu mon retour ...
    (Compte-rendu, hier, sur mon blog, pour ceux qui ne l'auraient pas vu.)
    Bisoux, cher claude ♥

    RépondreSupprimer
  14. Ton écrit est très beau, très fort et très émouvant Claude,
    toujours admirative !
    Je te souhaite un très bon début d'automne !
    Amicales pensées
    Paula

    RépondreSupprimer
  15. Fasse le ciel que notre coeur se réjouisse toujours pour un peu de bien-être..

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude