samedi 11 août 2018

CE QUE JE SAIS


Quand j'étais petit, haut comme trois pommes,
Je n’avais qu’un rêve, enfin devenir un homme,
J’avais soif d’apprendre, il n’y avait pas de mais,
Je voulais un jour pouvoir dire, la vie je connais.
C’était les douces années, c’était le printemps,
Elles m’ont conduit aux portes de mes dix huit ans,
J’avais déjà appris, mais pas encore assez,
Pour la connaissance ce n’était pas terminé.
Vers vingt cinq ans, j’ai découvert la vie, l’amour,
Je le pensais, j’imaginais que c’était pour toujours,
Une femme, des enfants, la voiture et la maison,
L’apprentissage n’était pas fini, il restait des leçons.
Au milieu de ma vie, j’apprenais encore et encore,
Rien n’est jamais acquis, il faut savoir rester fort,
Il ne manquait rien, famille travail et même les copains,
J’ignorais que je n’avais pas fini de manger mon pain,
J’ai appris tous les jours, pour pouvoir dire je sais,
Seulement, plus j’ai cherché, et moins je savais.
Ce que j’ai compris et qui m’étonne dans la vie,
Pour moi qui suis presque à l’automne de ma vie,
C’est que l’on oublie la galère et les soirs de tristesse,
Mais on se souvient toujours des matins de tendresse.
Bientôt soixante coups sonneront à mon horloge,
Je suis encore à ma fenêtre, je pense, et je m’interroge,
Mais une chose est sure, et ça maintenant je le sais,
Quelque soit l’âge et le temps passé, jamais on ne sait.
Texte réalisé d’après la chanson de Jean Gabin, «maintenant je sais»

16 commentaires:

  1. Tu rejoins la grosse vois de Jean Gabin qui disait "Je sais que je ne sais rien" .

    RépondreSupprimer
  2. La vie est une grande école qui nous apprend chaque jour des notions nouvelles

    RépondreSupprimer
  3. bonjour claude ,
    quel beau texte claude en effet dans la vie rien n'est jamais acquis , ce qu'est mon sentiment personnel c'est donc une hypothèse et une réalité que je tiens toujours à me rappeler, la vie n'est certes pas toute noire, mais elle n'est pas toute blanche non plus !!! avec toute mon amitié monette

    RépondreSupprimer
  4. Cher Claude je crois que ce texte te colle à la peau - espérant que mon expression soit bien écrite en Français et qu'elle dise juste ce que je pense. Sinon veille bien m'en excuser. Moi je sais que la vie passe vite. Je viens de perdre une dame âgée que je connaissais depuis cinq ans. Avec elle je pouvais tout lui dire et lui parler de ma mère et la comprendre car elle était israélite comme elle. La vie est courte mon ami, on a bien fait de se retrouver à chaque fois ! Je crois que loin de pouvoir tout aimer et tout pardonner il faut apprendre à se forger un petit endroit de paix en soi. Tâcher de pas vouloir tout comprendre et de s'aimer comme une amie aimerais une amie gratuitement. Tu vois je ne dirai pas si fort qu'avant qu'il FAUT AIMER TOUT LE MONDE ... je ne le peux pas en ce moment, mais ce que je sais c'est que il ne faut pas souhaiter du mal ... ne pas ressasser sur ce que l'on nous a fait du mal pour guérir petit à petit et construire autrement. Bisous nani et Titi

    RépondreSupprimer
  5. Je sais que j'apprends encore chaque jour....
    Amities
    Sabine

    RépondreSupprimer
  6. En fait, ce qui est bien, c'est de savoir qu'on ne sait jamais tout.
    Chaque jour, on apprend et ... heureusement !
    Celui qui croit tout savoir doit être bien malheureux ...
    Bon dimanche, avec un temps idéal !
    Il me ferait presque oublier mon mal de dos.
    Bisoux, cher claude, ainsi qu'à ta tit' marie.
    PS : comment va-t'elle ? Pour moi, ce temps me convient mieux ...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    Nous savons bien que nous ne saurons jamais tout,
    mais ce qui fait le charme de la vie, c'est que nous apprenons chaque jour.
    J'ose espérer que ces nouvelles températures t'apportent un mieux être ?
    Bon dimanche
    Amicales pensées
    Paula

    RépondreSupprimer
  8. Nous ne cessons jamais d'apprendre, heureusement !

    RépondreSupprimer
  9. Le chemin de la connaissance n'a pas de terminal d'arrêt :)
    Celui qui croit tout savoir est bien présomptueux...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour mon cher ami Claude,
    Dans la vie on apprends toujours, toujours, toujours et c'est plus que parfait !
    Belle semaine mon cher ami, bisous à vous deux et caresses à fifille

    RépondreSupprimer
  11. Il est toujours bon d'apprendre c'est un réconfort moral qui nous montre que la vie n'est pas finie !
    Bisous et bonne journée
    Mitou

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude
    C'est vrai qu'on pourrait entendre Jean Gabin dire les choses
    Merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Claude j'ai fait ce que tu m'as dit et vais voir si cela marche. Encore Merci de ce article si Vrai ! Bisous nani

    RépondreSupprimer
  14. On ne sait jamais ce qui nous attend, la preuve en est en mon encontre ces jours-ci, ça fait quarante deux ans que je réside où je suis, et ça fait trois soirs jusque presque une heure du matin que des voisins font la nouba, sans excuses pour eux c'est naturel, et ça depuis que un nouveau compagnon est là depuis deux mois, la jeune femme que nous avons dépanné, aidé, avec ses trois enfants eh bien nous toise, j'en ai marre et me dis " si j'avais su "
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Claude,
    effectivement je pensais à la chanson de Gabin en lisant votre poème... si vrai!
    Bonne journée à vous!

    RépondreSupprimer
  16. si on savait a l'avance tout ce qui peut nous arriver pourquoi savoir bon on pourrait sans doute s'éviter beaucoup de désagréments mais cela serait monotone parfois on fait des choses en se disant c'est bien et au final si on avait su!
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude