jeudi 14 juin 2018

DÉTRACTEUR


C’est beaucoup plus simple de traiter les autres de cons,
De commenter leur avis, de faire des comparaisons,
De jouer les moralisateurs et les donneurs de leçon,
Quand on n’a pas la réponse ni la bonne suggestion.
De la ménagère à l’homme politique,
Tous sont sujets à la virulente critique,
A penser que nous possédons la science infuse,
Qu’en fin de compte, plus personne ne diffuse.
L’humain brasse du vent à force de parler de son voisin,
Toujours à se plaindre du temps qu’il fera demain,
Comme si c’était la faute des autres, même des saisons,
Et toujours éviter de se remettre soi même en question.
Merci à tous les chroniqueurs, les commentateurs,
Pour nous guider sur le chemin des détracteurs,
Toujours à souligner le mal et le coté négatif,
Alors qu’il y a sûrement quelque chose de positif.
Rien n’est sans faille, rien n’est tout blanc ou tout noir,
Le but essentiel c’est un jour, de commencer à y croire,
Avoir une conscience dirigée vers un avenir meilleur,
Que l’on soit chef d’état ou accidentellement chômeur.
La critique est aisée, avoir la solution est une difficulté,
Celui qui ne fait rien, n’a pas le risque de se tromper,
Quoi qu’à force de ne tenter, ou de rester immobile,
Nous finissons par approuver ces critiqueurs imbéciles.
Nous avons nos défauts, nous faisons tous des erreurs
Avec notre conscience, un jour, viendra l’heure
De payer l’addition, vaincre la peur, laisser parler le cœur,
Que l’on soit chef d’état, ménagère ou encore détracteur.
Claude Lepenseur septembre 2014

14 commentaires:

  1. Coucou le penseur. Oui, je partage ton avis. il faut se remettre en question mais force est de constater qu'il y a des gens qui n'y arrivent jamais...Malheureusement. J'ai travaillé avec des types qui avaient la fâcheuse tendance à écraser les autres, à les manipuler et à se croire les rois de la terre. Face à des gens comme cela, il est difficile de les considérer autrement que comme ils sont, des pervers narcissiques. Bises alpines et bon jeudi.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude
    Il y a beaucoup à dire sur le comportement de certaines personnes qui ne savent faire que denigrer sans se regarder dans un miroir ..
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  3. Savoir qu'"on est toujours le con de quelqu'un " aide à rabaisser le caquet!

    RépondreSupprimer
  4. bonjour claude ,
    oh oui comme disais les anciens << la critique est facile mais l' art est difficile amitié monette

    RépondreSupprimer
  5. Dénigrer,manipuler est une fâcheuse tendance du monde actuel...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Claude ! Ton texte est très bon et vrai. Et si je te dis que j'ai connu un monde où tous étaient presque positifs, où l'on ne s'insultais pas et l'on tâchais de mettre en valeur à l'autre. Oui, cela dépends des gens que nous coutoyons... mais j'ai appris depuis quatre ans que l'on peu avoir des comportements de gentillesse et se faire traiter de con ou presque. Ce monde, on dirait que la gentillesse est considéré comme une fragilité. Je ne connaissais pas ce monde là de maintenant. Tu as raison sur ce temps là et cet épuisement... j'ai commencé à prendre des vitamines et vais me reposer ... faire moins des choses pas urgentes. Bisous et bon vendredi ! nani et Titi.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    Un grand Bravo pour ce texte !
    Critiquer est très français !!!
    la critique n'est intéressante que si elle est constructive, sinon elle n'a pas lieu d'être car elle n'avance à rien sinon à humilier !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Tu as bien raison, au lieu de passer son temps à critiquer, pensons plutôt à nous en essayant de vivre harmonieusement.
    Quand on a connu ce que nous avons connu, on devient beaucoup plus philosophes et, ayant frôlé la mort, nous savons goûter avec beaucoup plus de plaisir, les petits moments de bonheur que la vie nous offre.
    Laissons les râleurs et les grincheux à leurs dire et VIVONS !
    Bonne fin de semaine, toujours dans la grisaille et il pleuviote, ce matin.
    Nous avions prévu de partir quelques jours, la semaine prochaine, mais j'attends la confirmation du beau temps prévu !
    Ca me ferait pourtant du bien : deux ans que je n'ai pas revu mon océan ...
    Bisoux, cher claude, ainsi qu'à ta tit' marie chérie.
    PS : oui, moi aussi, je voudrais arrêter la morphine, je vois mon toubib cet AM.

    RépondreSupprimer
  9. coucou claude
    bravo claude
    passe un bon vendredi avec ta princesse gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  10. " Il est plus facile de critiquer les actions des autres que de les faire. "
    Proverbe grec

    " Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé. "
    Proverbe africain ; Les proverbes et dictons africains (1962)

    RépondreSupprimer
  11. Nous sommes plus ou moins manipulés un jour, sans se rendre compte jusqu'au jour où l'eau déborde, être victime d'un manipulateur-pervers est terrible pour le moral, je ne souhaite pas à personne...
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  12. bonjour Claude
    on vit un monde de détracteurs les gens critiquent tout et rien
    perso je me fous de ce que pensent les autres je vis je m'amuse je bouge j'ai perdu tant d'amis si jeunes que je me dis pas de temps a perdre avec des personnes malveillantes et négatives.
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer
  13. C'est désespérant mais on ne changera pas les Français nous adorons critiquer
    et je l'avoue moi la première !lol
    Bisous et bon week end
    MITOU

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour vos commentaires pertinents, eh oui un homme qui n'assume pas sa paternité est un lâche, c'est difficile pour un enfant de se construire, ma fille s'est retrouvée " larguée " enceinte de 3 mois, c'est douloureux, et remplie de courage et d'affection eh bien mon petit fils ( 30 ans ) s'est battu contre les quolibets pour prouver aux autres qu'il arriverait bien loti et installé dans la vie, bien amicalement et bon dimanche.

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude