samedi 7 avril 2018

HUMAIN


Souvent on crie trop fort quand on devrait se taire,
On ne le sait pas, on croit toujours bien faire,
Mais pourquoi donc se taire quand il faudrait crier,
Quand un risque surgit, on n’ose plus s’impliquer.

On se lasse de trouver ce qu’on n’a pas cherché,
Et l’on entend souvent dire, je n’ai rien demandé,
Mais on s’use à chercher ce qu’on ne trouve pas,
Notre quête nous conduit aux portes du trépas,
En jetant sans regret ce qu’on devrait garder,
Et gardant en secret ce qu’on devrait jeter.

Nous avons tant pleuré, alors qu’on voulait rire,
On voulait le meilleur, on recevait le pire,
On cachait dans un rire notre envie de pleurer,
En pensant qu’une peine on ne doit pas la montrer.

Certains de mes amis me parlent de leur plainte,
Ils disent avoir très peur et haïr la crainte,
Mais ils veulent être craints pour dissiper leur peur,
Et ignorent souvent tous les élans du cœur.
Claude Lepenseur janvier 2012

13 commentaires:

  1. C’est vrai que crier ne va qu’ engendrer des problèmes plus sérieux, tel que la nervosité, le stress, la frustration et j’en passe, mais c’est aussi difficile de se contrôler et se retenir quand on est emporté par la colère. Il faut avoir beaucoup de sang froid et savoir relativiser en se disant qu’ après tout ce ne sont encore que des enfants...

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Claude
    Parfois, quand je suis avec des gens, je me tais et je les écoute parler mais
    je ne dis rien, je suis là, je souris et je hoche la tête. on peut même pensé
    et croire que je n’ai rien à dire,mais c'est tout le contraire
    C’est justement parce que j’ai quelque chose à dire que je me tais.
    Les gens qui sont là sont trop occupés à parler pour pouvoir m’écouter c'est pourquoi tout est dans l’éducation!!!! quoi que l'on en dise!!! amitié monette

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas évident, mais je crois en l'efficacité du silence parfois. Surtout lorsque on a envie de crier car trop c'est trop. Hélas tout cela dépend aussi non pas seulement de l'éducation mais aussi du tempérament. Je sais que parfois je dis les choses comme je les sens et si j'en dis de trop alors je sais aussi aller après et me en excuser pour mettre tout à plat. Mais sans doute le mieux c'est de faire silence sur le coup. Belle soirée et bon dimanche. J'ai beaucoup de difficulté avec cet ordinateur et l'autre je ne saurais pas le réparer et trop cher. Alors je fais comme je peux. C'est trop lent alors excusez moi si je ne suis pas là lorsque je le voudrais tout suite. Bisous nani et Titi

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, cher claude
    Il ne sert à rien de crier : on peut dire ce que l'on a à dire sans hausser le ton, mais avec des mots justes et percutants.
    C'est bien plus efficace.
    Je connais des gens qui parlent toujours très haut et très fort pour bien s'affirmer et avoir l'impression qu'ils ont toujours raison !
    C'est ce que j'appelle des "grandes gueules" ... ;-)
    Un tout petit mot, parfois, bien placé, les remets facilement à leur place.
    Hé voilà, le soleil s'est fait la malle ...
    Bon dimanche.
    Bisoux gris.

    PS : Absente demain : RDV avec le cardiologue et je profite de la journée pour faire des courses pour des accessoires qui iront dans le couloir, pas encore terminé ! Grrrr

    RépondreSupprimer
  5. Affirmer son autorité auprès de jeunes enfants peut se faire sans crier! (ne pas oublier qu'ils nous prennent comme modèle!)
    Un adulte qui parle sans cesse haut et fort est pour moi quelqu'un qui manque d'assurance et de personnalité : quelqu'un qui cherche à s'imposer...

    RépondreSupprimer

  6. Tout une éducation: apprendre à gérer ses émotions, mieux vaut le silence que des cris mais pas toujours facile dans certaines circonstances.

    RépondreSupprimer
  7. Il faut parfois faire un effort pour sortir calmement certains mots ...
    Pas toujours facile
    Bises amicales, bon dimanche

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir le penseur de la paix. Je crois que j'ai trouvé une astuce en cette soirée et je crois que c'est une car elle me donne la paix et la joie...C'est un geste de VIE. Bisous Claude et à demain si ordi est sage ... je l'ai nettoyé et l'on dirait que je l'arrache de la puissance !!! hi hi hi Bisous nani et Titi

    RépondreSupprimer
  9. coucou claude
    moi je cris jamais
    et je m emporte aussi bien
    passe une très bonne semaine avec ta petite princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  10. Je me tais, souvent pour éviter des conflits, pour ne pas blesser mais à la fin à force les choses qui ne sont pas dites peuvent nous ronger et ne pas être solutionnées ?
    De toute manière crier ne sert à rien, mais quand la coupe est pleine alors j'y vais mais ça dépend avec qui...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude
    Crier ne sert à rien mais cela peut surgir lorsqu'a été étouffé des ressentiments et c'est comme une vanne qui cède sous la pression ...
    Amitié
    Nadine

    RépondreSupprimer
  12. Crier ça dépend comment et pourquoi, je haussais le ton lorsque les enfants faisaient des bétises,je suis contre le châtiment corporel donc j'avoue avoir parfois crier oui, mais à force les enfants ne craignaient plus.
    Amicalement

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude