samedi 3 février 2018

VIOLENCES CONJUGALES


Mon propos aujourd’hui, sera au vitriol,
Trop de femmes ici-bas subissent des viols.
Pas le viol criminel, celui qui est illégal,
Mais le résultat dû, au devoir conjugal.
Épousée est asservie, après avoir aimé,
Mari tyran, il le lui avait bien caché.
L’amour devient vite un rapport forcé,
Et c’est bien pour cela qu’il l’a épousé.
La femme est son objet, c’est sa propriété,
Son plaisir personnel, c’est sa priorité.
Et si elle se rebiffe, et dit je ne veux pas,
La violence est un jeu même si il mène au trépas.
La loi les protège et leur donne tous les droits,
Même lorsqu’elle veut fuir, elle doit suivre sa voie.
Aucun droit pour elle, «demandez au mari,»
«Mais il va me frapper! Je vous l’ai déjà dit.»
Pas de démarches sans son consentement,
Pour toute démarche, il doit donner son agrément.
Et tous les rouages de notre belle société,
Se mettent en place pour la contrecarrer.

Claude Lepenseur juillet 2009

17 commentaires:

  1. bonjour claude,
    oh de bon matin qu'il est difficile de te lire! une bien dure réalité eh oui,malheureusement,ton texte s'inscrit dans le réel et c est pas un bien...courage à ces femmes,qui vivent cet enfer chaque jour avec la peur au ventre ; une une lecture émouvante!!!! bien amicalement monette

    RépondreSupprimer
  2. Et oui cette situation existe malheureusement et même si on en parle de plus en plus on a parfois l'impression que rien ne change bien au contraire ! La supériorité de l'homme est toujours d'actualité même dans notre pays qui se dit civilisé ! Courage à toutes ces femmes qui vivent cela au quotidien et courage aussi à celles qui iront porter plainte .
    Bisous et bon week end
    MITOU

    RépondreSupprimer
  3. Combien de femmes ont etouffé leur refus parce que l'éducation reçue les poussait à accepter ce "devoir conjugal" . Mais tous les hommes ne sont pas violents n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
  4. Au nom de certaines phrases la femme doit être soumise !
    Voilà une affirmation qui suscite bien de l’incompréhension...
    Ce texte est encore lu dans les églises.

    " Vous qui craignez le Christ, soumettez-vous les uns aux autres ; femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur. Car le mari est le chef de la femme, tout comme le Christ est le chef de l'Église, lui le Sauveur de son corps". Mais, comme l'Église est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leurs maris " (Ep 5,22-24).

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Claude,
    Un texte qui me remue les tripes, je ne supporte pas ça, pourquoi les femmes doivent elles subirent tous ça ? Ces hommes qui font ça sont des grands malades, ils vont vraiment pas bien dans leur tête, ils doivent se faire soigner et vite.
    Je plains toutes ces pauvres femmes qui souffrent horriblement.
    Bonne soirée Claude et Marie et merci d'être là !
    Bises à vous deux et un doux câlin à fifille :)

    RépondreSupprimer
  6. Les violences conjugales, je connais ...
    Mais les violences physiques, pas le viol, hein !
    Bon dimanche ... Le soleil s'est barré, la pluie l'a remplacé.
    Le repos commence à me lasser : c'est pas fini !
    Bisoux, cher claude, sans oublier marie (Pas pris le temps de l'appeler ... J'ai honte, mais comme je n'ai pas du tout le moral, je ne voudrais pas lui refiler)




    RépondreSupprimer
  7. Un sujet qui fait fremir , on en entend beaucoup parler en ce moment , mais je suis sure qu'il y encore des femmes qui ne savent pas vraiment qu'elles ont le droit de resister .. la peur fait partie de leur quotidien ..
    Bonne journée Claude
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Combien de femmes battues, violées qui n'osent pas dévoiler, car il faut sinon c'est la dégringolade vers la mort.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. http://marynord.eklablog.com/contre-la-violence-a132339088

    Amicalement, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  10. Il y a mille façons d'être violent, avec des gestes ou avec des mots, un jour on dit non quoi qu'il en coûte, celles qui ne le font pas finissent mal. On a trop fait de l'homme un être tout puissant, il s'en est persuadé... Heureusement les hommes tels que vous savent que tout être a sa valeur quelque soit son sexe...
    Bonne journée Claude

    RépondreSupprimer
  11. ah oui Calude , le monde avance ... mais recule ou stagne pour certains droits ! que l'on couvre d'un torchon pour ne pas en parler !! merci d'en parler ... bonne journée à tous les deux a+

    RépondreSupprimer
  12. CHANTOUVIVELAVIE6 février 2018 à 19:47

    Bonsoir Claude
    C'est vrai que des maris estiment que leur femme est leur propriété et qu'ils ont tous les droits !
    Cela me rappelle mon second mari, expulsé de Suisse 10 ans pour m'avoir frappé.
    Bonne soirée
    Bisous
    Chantou

    RépondreSupprimer
  13. Eh oui les femmes battues qui à la première claque doit partir, mais beaucoup sont démunies,et croient que leur conjoint ne le fera plus ce qui est faux; mais savez-vous qu'il y a des hommes battus ( minorité ) qui n'osent pas aller porter plainte; j'en ai rencontré lors de mes visites dans les hôpitaux.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Claude,
    Ton texte a le juste ton, la loi du plus fort est épouvantable, impardonnable. Mes pensées vont aux victimes des violences aveugles.

    RépondreSupprimer
  15. bonjour claude
    les violences aux femmes c est bien triste je trouve mais j oublie pas qui a des hommes aussi qui sont toucher par cette violence et la aussi c est impardonnable
    gros bisous claude

    RépondreSupprimer
  16. C'est bien qu'un homme écrive cela, mais je suis tellement surprise du nombre de femmes agressées, malmenées et ignorées par notre société qui jusqu'à présent n'a pas voulu le voir...
    Bonne journée Claude, merci

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude