vendredi 9 février 2018

CE QUE JE VEUX SAVOIR


Peu importe comment tu gagnes ta vie. Ce que je veux savoir, c’est l’objet de ce désir qui brûle en toi, ce que je veux savoir, c’est si tu oses rêver de réaliser le désir de ton cœur.
Peu importe l’âge que tu as. Je veux savoir si tu es prêt à risquer de passer pour un fou, au nom de l’amour, au nom de tes rêves, au nom de la simple aventure d’être vivant.
Peu m’importe quelles planètes sont en conjonction avec ta lune. Je veux savoir si tu as touché le centre de ta tristesse, si tu t’es ouvert aux trahisons de la vie ou si tu t’es ratatiné, refermé de peur de ressentir une douleur de plus. Je veux savoir si tu peux t’asseoir avec la douleur, la mienne ou la tienne, et rester là sans bouger, sans essayer de la cacher, de l’éviter ou de la travestir. Je veux savoir si tu peux être un avec la joie, la mienne ou la tienne, si tu peux danser sauvagement, laisser l’extase te remplir jusqu’au bout des doigts et des orteils sans nous prévenir constamment de faire attention, d’être réaliste sans nous rappeler à chaque seconde que l’être humain a des limites dont on doit tenir compte.
Peu importe que l’histoire que tu racontes soit vraie ou fausse. Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu’un pour rester fidèle à toi-même, si tu peux supporter d’être accusé de trahison pour ne pas trahir ton âme, si tu peux être sans foi et cependant digne de confiance. Je veux savoir si tu peux continuer de voir la beauté même quand ce n’est pas très joli au jour le jour et si tu as choisi de nourrir ta vie à cette source. Je veux savoir si tu peux vivre avec l’échec, le tien comme le mien, te tenir néanmoins au bord du lac et crier Oui, à la pleine lune argentée.
Peu importe où tu habites, combien d’argent tu as. Je veux savoir si tu peux te lever après une nuit de douleur et de désespoir, épuisé et meurtri, et faire ce qu’il faut pour les vivants.
Peu importe qui tu connais, par quel chemin tu es venu ici. Je veux savoir si tu te tiendras au centre du feu avec moi sans chercher à t’en aller ou à reculer.
Peu importe ce que tu as étudié, où, avec qui. Je veux savoir ce qui te porte et te soutient à l’intérieur quand tout le reste s’est évanoui. Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même et si tu aimes vraiment ta propre compagnie dans les moments de solitude.

D'après un texte de sagesse Amérindienne

17 commentaires:

  1. Perso, je ne reculerai devant rien pour rester moi-même et continuer à vivre comme j'aime, quels que soient les obstacles qui veulent me mettre à l'épreuve !
    Je veux être l'incarnation de la fidélité : à mes pensées, à ceux que j'aime et même à la vie qui veut me tester pour voir jusqu'où vont mes limites.
    Je resterais la plus forte, même si je perds la bataille car je me serai battue avec force et toujours la certitude de gagner !
    Bon week end, sans neige, enfin, j'espère ...
    Tout comme j'espère une visite de mes zamours, si le temps le permet !
    Bisoux, à vous deux, mes amis.

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas aujourd'hui que je changerai je serai toujours égale à moi même
    je ne recule pas je fonce ! L'essentiel étant d'être bien dans son corps et dans sa tête !
    Bisous et bon week end à vous deux
    MITOU

    RépondreSupprimer
  3. Sans vouloir copier j'avoue que ce commentaire de Dom me va parfaitement
    Rester soi-même , être à l'ecoute et surtout se battre pour continuer à vivre en cas de coup dur
    Bonne journée Claude
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. "Je veux savoir" où tu as trouvé l'inspiration de ce superbe texte !

    RépondreSupprimer
  5. Rester soi-même parfois ça coute cher, parfois c'est mal vu, mal ressenti, mais comment vivre dans un faux-semblant ?
    Bonne fin de semaine Claude

    RépondreSupprimer
  6. Je veux savoir pourquoi un élément de la nature est bénéfique, et j'utilise des méthodes scientifiques?
    Je veux rester libre de mes choix, le l'amour porté aux miens même si l'un d'eux est rejeté...
    Je veux savoir pourquoi le monde est fou !
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. bonjour claude
    mon dieu c est pas possible d écrire aussi bien bravo
    reste toi même claude car tu es un homme bon et ma petite marie est heureuse comme ça avec toi
    bon dimanche a vous deux et gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  8. Ce texte est plein de sagesse merci Claude.
    Je suis très prise pour poster tous les jours mais je pense beaucoup à vous.
    J'espère que vous allez bien car impossible de me passer de votre gentillesse et cette amitié si appréciée.
    Bon et doux dimanche avec les tiens
    gros bisous à Marie
    Merci de ton amitié sincère bisous.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude & Marie,
    Ce texte est magnifique, les amérindiens ont toujours des façons de voir vraiment superbes.
    De mon côté, je ne changerai pas, hier on m'a fait un compliment qui m'a vraiment touché "mon dentiste et son assistante mon dit, vous souffrez comme pas possible et vous êtes toujours souriante" donc avec ce mot je continuerais à me battre même si j'ai mal, je ferais le nécessaire pour être la plus forte même si un jour je perds la bataille.
    Je vous souhaite à toi Claude et à toi ma douce Marie, un bel après-midi, je vous embrasse bien fort mes amis et surtout un doux câlin à fifille :)

    RépondreSupprimer
  10. bonjour claude
    Etre vrai, c’est prendre le courage de dire haut et fort ce qu’on pense réellement, être vraie c’est assumer ses goûts, ses passions, ses rêves être vrais c'est tout simplement choisir sa vie et de jamais y déroger mais moi en aucune façon je ne ne changerai ma façon d'être bien amicalement monette

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Claude. Tu veux savoir, tu veux savoir.....

    Ce qui me porte et me soutient c'est la chaleur de l'amitié et du partage. Je ne suis jamais vraiment seule car il y a toujours avec moi de la couleur, de la musique et un certain "rayonnement intérieur" .
    La solitude est un cauchemar lorsqu'elle est imposée par un départ mais lorsqu'elle est choisie et non subie, apprivoisée, elle peut être une bonne amie et procurer d'excellents moments de vie.

    RépondreSupprimer
  12. bonjour claude
    passe une bonne semaine avec ta petite princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  13. je rejoins le commentaire de notre amie Dom - bonne semaine à vous deux - bisous Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  14. Réflexions très profondes sur ce que l'on est vraiment!
    Vivre pour le meilleur et suivre les chemins de son choix même s'ils nous mènent en dehors des sentiers battus.

    RépondreSupprimer
  15. On a une seule vie alors il faut la vivre sans faux-semblants!

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir eh oui c'est difficile de vivre parfois lors des sentiers bien lisses, savoir, être ne pas paraître, tout est compliqué...
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  17. Bonne fête Claude ! Très beau texte et il et surtout il est très vrai. Belle journée avec Marie.Bisous nani. Titi va bien et pour la ST Valentin il a eu son lit à lui car deux dans un petit lit cela ne soufissais pas. nani

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude