lundi 16 octobre 2017

TABLEAU DE CHASSE


Il a un joli corps et la tête bien pleine,
L'arrogante fierté de ses trente années,
Il marche tête haute, le sang dans ses veines,
Bouillonne à la moindre jupette plissée.
Il aime quand le vent en légère brise,
Fait se soulever plus haut le tissu léger,
De la demoiselle, la belle promise,
Pour ses yeux rieurs, sa bouche à baiser.
Qu’elle se laisse prendre et tombe dans le piège,
Elle n’a qu’un seul vœu, ne plus en sortir,
Belle prisonnière d’un doux sortilège,
Elle rêve de ses bras, elle rêve de soupirs.
Il va la conduire jusque dans son lit,
Et pour la première fois prendra le chemin,
Du jardin secret jusqu’alors interdit,
Qu'il commencera, par découvrir de la main.
Il a mille façons de combler ses désirs,
De faire se pâmer la belle demoiselle,
Voyez-vous Madame, désolé de le dire,
Le bellâtre n'aime que les jeunes pucelles.
Etre le tout premier à déchirer le voile,
Se laissant guider par son seul plaisir,
Faire naître la femme de la jeune étoile,
Rester dans son cœur un simple souvenir.
Un tableau de chasse en guise de mémoire,
Image détruite en une seule nuit,
Ce n'est pas mon cas, je vous prie de le croire,
Dans des bras aimants, je me suis construit.

Claude Lepenseur juin 2014

18 commentaires:

  1. Et bien jeune monsieur vous pensez tout haut ce que d'autres n'osent même pas envisager
    tout en continuant à admirer ! Très bien écrit
    Bisous et bonne semaine
    MITOU

    RépondreSupprimer
  2. hihihi très bien ton poème claude
    passe une bonne semaine avec ta petite princesse
    gros bisous a vous deux
    dany

    RépondreSupprimer
  3. Je rejoins Mitou ...bravo pour cet ecrit ..
    Bises Claude

    RépondreSupprimer
  4. Amusante ton image !! J'espère que vous avez passé un bon week-end , avec ce temps exeptionnel vraiment un été indien
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, texte qui s'avère d'actualité souvent, l'homme perfide, manipulateur avide de nouveauté laissant des pleurs et coeur brisé...
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  6. Caliente caliente hihihi!!! mais joliment écrit et agréable a lire
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    Ces bellâtres existent ... malheureusement , ils sont les cousins de ce que mon homme appellent - pardon pour l'expression triviale " les queutards" espèce répugnante pensant avec leur entre-jambe .
    Heureusement qu'il y a aussi les hommes aimants , comme toi et comme mon cher et tendre .
    Bonne journée à tous deux .
    Amitié
    Nadine

    RépondreSupprimer
  8. Il est peint avec talent ce tableau de chasse!
    Portrait réussi de ces prédateurs qui n'aiment que leur "égo" et qui considèrent les femmes comme des objets, des jouets qu'on jette après s'être amusé avec!

    RépondreSupprimer
  9. Ouf ! Tu m'as fait peur, MDR ! Heureusement, tout comme toi et la majorité des hommes,même si je n'es pas toujours été "sage", je me suis construit dans des bras aimants... Ces dessins me font penser à "La belle et la bête", un très beau film de Jean Cocteau.
    Bonne journée
    Amitié.
    Hugues

    RépondreSupprimer
  10. Heureusement que tu nous rassures sur ta façon de te comporter avec les dames....
    Tu ne risques pas une amende pour harcèlement !

    RépondreSupprimer
  11. Il existe, hélas, de ces loups sans scrupules ...
    Mais on peut leur retirer la légion d'honneur, hein ! ;-)
    Bon mardi ... suis en colère !
    Bisoux, cher claude

    RépondreSupprimer
  12. coucou claude
    tu veux un câlin ok j arrive ihhiihhi
    bon mardi avec ta petite princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  13. ah oui Claude , ce sont des goujats ! un tableau de chasse ??? !!! merci pour ce poème si beau et ... belle journée A+

    RépondreSupprimer
  14. bonjour claude ,
    je vois qu'hier j'ai dut mal envoyé mon commentaire il a disparut pas grave oui ces hommes jamais satisfait moi j'ai eut le bonheur de ne jamais connaître cela très bel écrit avec ces mots qui viennent de ton coeur belle journée et des gros bisousss a ma tite marie monette

    RépondreSupprimer
  15. BonSoir Claude,
    "Tableau de chasse", aussi bien au sens propre qu'au sens figuré, l'expression renvoie vers des actes assez moches.

    RépondreSupprimer
  16. Le manipulateur a une arme tel le chasseur à l'arc avec sa flèche empoisonnée dans le coeur d'une biche confiante. C'est lamentable !
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claude
    Un texte très bien écrit
    heureusement que tous les hommes ne sont pas des mufles !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un message particulier, utilisez le formulaire de contact
Je vous remercie de votre compréhension
Claude