mardi 15 août 2017

ÉVANESCENCES

Comme les blogs tournent au ralenti, nous allons continuer de rire


Il existe un vent appelé flatulence,
Ne le retenez pas, il a ses exigences,
Retenu trop longtemps, il vous met en souffrance,
Mais une fois libéré, c’est une grande délivrance.

Un pet champêtre se dilue dans la nature,
Mais pour le citadin, prisonnier en ses murs,
Il pollue l’atmosphère, infernale odeur,
Tel un œuf pourri, recherchant les honneurs.

Il est tout joyeux en quittant son cratère,
Mais il lui arrive de tacher votre arrière,
Lorsqu'il est poussé par de la matière,
Même si en parler n’est pas fait pour vous plaire.

Le pet de la nonne invite à la prière,
Celui de l’inconnu pousse à la colère,
Certains naissent dans un bruit de tonnerre,
Quand aux plus discrets, ils vont infester l’air.

A chaque réveil, vient la chanson du matin,
Nous larguons notre caisse sans avoir de chagrin,
C'est souvent cet instant qu'on aime partager,
Avec la personne qui dort à nos cotés.

Même les poètes y vont de leurs mélodies,
Ne plus pouvoir péter, c’est être maudit,
Ne condamnez pas ce manque de délicatesse,
Personne n’est arrivé à se bloquer les fesses.
Claude Lepenseur le 9 juillet 2012



19 commentaires:

  1. Bonjour Claude
    Tu as raison on a besoin de rire de temps en temps quand on voit tout ce qu'il se passe autour de nous !!
    Je connais Notre Dame de la Vie depuis bien des années , j'ai participé à plusieurs pélérinage , et je voulais faire connaître cet endroit magique à mon amie
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  2. coucou claude
    ihhiihih bravo comme ça on rigole en cœur
    bonne semaine a toi et ta princesse avec des gros bisous
    et bonne fin de journée
    dany

    RépondreSupprimer
  3. Tout être a ses besoins naturels, bonne soirée, amicalement

    RépondreSupprimer
  4. Super idée de parler du pet, on doit toujours le cacher, pourtant, qu'est-ce que ça fait du bien de le lâcher !!!
    Bon mardi, après une journée très belle, hier ! ENFIN !
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  5. Ça sent pas bon chez toi ce matin !!!

    RépondreSupprimer
  6. bonjour claude ;
    pourquoi considérer ce sujet un peu honteux alors merci à toi claude de briser un peu les tabous!! pour moi pas questions de me priver de ces instants pour avoir par la suite des ballonnements et des douleurs pas possible alors je tente de m’esquiver discrètement allez chutttt doucement je me sauve avec toute mon amitié monette

    RépondreSupprimer
  7. Sourires
    Il mérite bien lui aussi qu'on lui rende hommage ..il a sa place dans notre vie même s'il n'est pas très delicat !!
    Bonne journée Claude

    RépondreSupprimer
  8. Faute de se bloquer les fesses,ils pourraient eviter de raconter des bêtises en se clouant la bouche.......

    RépondreSupprimer
  9. Excellent moment à te lire! ☺☺☺☺

    RépondreSupprimer
  10. Tu es formidable Claude faire une poesie sur le pet....bravo c'est bien et tellement réel . Dans mon village nous avions une vieille dame qui pétait en cadence......même a la messe....un pet a chaque pas .
    Amicalement
    Jean

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude,
    J'en ai mal au ventre ! J'avais une tante qu'on appelait la péteuse, tant elle se lâchait, et c'était à chaque fois des éclats de rire.
    Bonne journée.
    Amicalement.
    Hugues

    RépondreSupprimer
  12. D'un clic de chez Chrisy. Sympa chez toi, c'est musical :-) Ton texte prendra toute sa mesure quand on aura pixelisé les odeur ....

    RépondreSupprimer
  13. Symboles de la vie,
    toutes les musiques du corps
    sont à respecter!

    RépondreSupprimer
  14. je me suis pété de rire ,belle soirée

    RépondreSupprimer
  15. C'est vrai que çà tourne au ralenti .... merci pour ce sourire ce matin !
    Belle fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claude.
    La santé de mon frérot étant fragile, je mesure encore mieux, cette joie qui a en elle des bienfaits thérapeutiques, que tu lui a procuré.
    Encore merci.
    Amitiés.
    hugues

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claude,
    J'ai bien ri, ce qui est excellent pour renforcer ma ceinture abdominale et optimiser le travail de mes intestins. Je lâcherai donc avec bonheur la plus pure des perles musicale de sulfure d'hydrogène. Mon cordiale salut à tous les poètts...

    RépondreSupprimer
  18. Waouhhhh tu t'éclates mon cher Claude avec ce poème flatulant !!! hihihi... Comme quoi on peut faire de la poésie avec tout, il suffit de bien savoir manier les mots. Merci de ton passage chez moi. Je n'ai pas vu totalement le festival interceltique à la TV, mais j'ai plein de CD de cette musique que j'adore. J'espère que tu vas bien, je te souhaite une belle fin de semaine, et comme tu dis je suis moi aussi au ralenti !!!! (enfin pas moi, mais mon blog !!)

    RépondreSupprimer
  19. bonjour claude ,
    que l'on soit riche ou bien fauché jamais de classe dans les wc ou toilette , merci à toi claude pour ses quelques minutes de vérité dans ton texte pleins d'humour une belle journée pour vous deux amitié monette

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude