mercredi 5 juillet 2017

PAGE BLANCHE (HUMOUR)


Je commence ma phrase tout en ne sachant,
Parfaitement pas, ou cela va me mener,
Les idées pas très claires, les doigts vaillants,
Me voici en action, je tapote sur mon clavier.
Un à un les mots viennent et ils dansent,
Ca frétille, ça remue, on dirait une salsa,
Que même les pieds en oublient l’errance,
Des phrases qui peu à peu tombent en un tas.
Les idées se mêlent, tenir le cap, être le plus fort,
La folle course de mes doigts, use le clavier,
J’en perds le nord, je crois que mon texte est mort,
Et je parlais de quoi? Zut, j’ai déjà oublié.
Mais mes vers se suivent et s’enchainent toujours,
Je lis les mots, petit à petit je les comprends,
Pas de haine, je n’écris que des mots d’amour,
C’est bien beau, mais il faut conclure maintenant.
Je sais j’ai écris sans savoir ou j’allais en venir,
Et aujourd’hui, nous ne sommes pas dimanche,
J’achève mon texte, et je peux enfin me dire,
Que je ne suis pas resté, devant ma page blanche.

Claude Lepenseur le 7 mai 2010

15 commentaires:

  1. merci Claude , ah oui alors si c'est si simple !!! je devrais y arriver hi hi hi mais bon
    moi les idées ne me viennent même pas lol lol lol superbe !!! belle journée a+

    RépondreSupprimer

  2. Tu sais jouer avec les mots et ils t'obéissent à merveille pour remplir les pages blanches!
    Moi, je reste fidèle à mon vieux stylo plume et mes vieux cahiers, je gribouille, gribouille avant de taper mes textes sur un clavier...

    RépondreSupprimer
  3. "Et tape, tape sur ton clavier mon petit bambino"
    Ne jamais chercher de conclusion à une histoire d'amour !

    RépondreSupprimer
  4. bonjour claude,
    une belle inspiration pour cette page blanche , douce et mélancolique, merci pour avoir exprimer ce que tout poète peut resentir devant cette page blanche, mais quand le besoin d'écrire se fait sentir, alors ta plume devient vagabonde pour écrire ce beau poème!!! bien amicalement et belle journée monette

    RépondreSupprimer
  5. Bravo !!! cette page est rempli avec brio, tu sembles écrire avec tellement d'aisance.....
    Toujours très agréable de parcourir tes poèmes !!!
    Bonne journée à vous deux

    RépondreSupprimer
  6. Imagine ton poème écrit au tableau et les mots dansant au tempo de la craie!!

    RépondreSupprimer
  7. merci Claude je te souhaite un bel été et prend soin de toi et ... a++ amicalement
    je publierais 1 fois par semaine ... !

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude
    Point de page blanche sous ta plume ... les mots s'empressent de venir danser chez toi
    Passes un bon we ainsi que Marie

    Bises
    Nadine

    RépondreSupprimer
  9. bonjour claude ,
    moi je dirais que ce poéme est sublime! mais je me demande pourquoi tout poéte à peur de la page blanche? N'es ce pas partie integrante de la poésie?
    On ne peux pas écrire tout le temps et avoir une inspiration inepuisable!! sinon je crois que la banalité serais dans tout les poémes! l'inspiration est comme une nappe souterraine, au bout d'un moment elle est tarie! alors il lui faut le temps de se ressourcer! avec toute mon amitié monette

    RépondreSupprimer
  10. Écrire c'est crier en silence
    Crier pour ameuter en méfiance
    Mots jetés pour des maux
    Tels les tons sur des émaux
    Amitiés
    ps : Écrit d'un trait brisant le silence !

    RépondreSupprimer
  11. coucou claude
    elle est belle ta page blanche claude
    ihhihihi
    passe un bon week-end avec ta princesse
    gros bisous
    dany
    ( toujours pas de pullssssss hihihiihhi)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude
    Je ne sais pas comment tu fais , les mots ont l'air de couler tous seul....çà semble tellement facile à te lire , et pourtant ..pour moi bien de efforts d'être devant une page ,sachant à l'avance que je vais y mettre une pluie de fautes d’orthographe .....c'est toujours mon grand complexe
    gros bisous à tous les deux

    RépondreSupprimer
  13. bonjour claude ,
    la peur ou l'angoisse de la page blanche est pour moi certainement une forme de trac comparable à l'entrée de l'acteur sur la scène belle journée près de tite marie !! a bientôt monette

    RépondreSupprimer
  14. La page n'est pas blanche elle est simplement écrite à l'encre sympathique...
    Marie

    RépondreSupprimer
  15. merci de ton passage sur mon blog
    tu fais de jolis poèmes
    j'ai été voir l'autre blog aussi
    bonne journée
    bisous

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude