mardi 6 juin 2017

MA RÉVOLTE


M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde,
qui parle au fond de moi, comme le fait l'océan,
M'en voudrez-vous beaucoup si la révolte gronde,
dans ce cri que je lance au vent des quatre vents?
Ma mémoire pleure en sourdine.
Il est des êtres humains qui vivent dans la famine,
Il est des êtres humains qui n'ont pas à manger,
Et les pays riches, la nature contaminent,
Sans ce préoccuper de ces ventres affamés.
Je n'aime pas la famine.
Il est des pauvres gens, qui ne connaissent que la guerre,
Il est des pauvres gens qui vivent dans des camps,
Les grandes démocraties organisent le tonnerre,
Et sur leur misère, elles se font de l'argent.
C'est mes frères qu'on assassine.
Mes frères, mes amis, mes fils, mes camarades,
Vous ne briserez pas des autres le destin,
Mes frères, mes amis, je vous fais l'accolade,
Si vous me promettez de respecter les humains.
C'est plus dur qu'on imagine.
M'en voudrez-vous beaucoup, si je vous dis un monde,
Ou c'est chacun pour soi, sans rien voir ni personne,
M'en voudrez-vous beaucoup, si je vous dis un monde,
Ou l'on n'écoute pas souvent, lorsque le glas sonne?
Ce système court à sa ruine, à sa ruine.
Claude Lepenseur le 15/07/2012 Texte réalisé d'après la chanson Potemkine de Jean Ferrat


18 commentaires:

  1. Bonjour Claude
    Non on ne t'en voudras pas ... magnifique revisite de Potemkine .
    Amitié à tous deux
    Nadine

    RépondreSupprimer
  2. Mais non, on ne t'en voudra pas !!!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. coucou claude
    aller on te pardonne ihihihih
    passe une bonne journée avec ta princesse
    je me demande comment tu fais pour écrire si bien les poèmes
    gros bisous dany

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi est ce que ce sont ceux qui n'ont pas le pouvoir qui sont si sages ?

    RépondreSupprimer
  5. bonjour claude ,
    je ne comprends pas pourquoi y'a t'il autant de haine dans ce monde et de guerre , l'homme est tellement fou qu'il sera la cause de notre perte , tant d'injustice,tant de racisme dans ce monde qui pourrait être si beau ? la vie est belle?? moi je la trouve moche ! amicalement monette

    RépondreSupprimer
  6. bonjour Claude , une belle adaptation de cette grande chanson que j'aime !! ton poème est superbement écrit ! belle journée A+ oui je l'avais vu ton article sur Domfront ...

    RépondreSupprimer
  7. coucou Claude
    Une belle adaptation de cette superbe chanson !
    Je crains quand même que même ton poème ne fasse pas changer le monde
    et c'est vraiment dommage!
    Bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  8. “Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle?”
    L'amour gagnera sur la haine...
    Amicalement
    Merci pour vos visites indulgentes.

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Claude, je l'ai chanté en même temps que je le lisais, tu l'as modifié de très belle façon, bravo et merci.
    Je te souhaite une douce soirée, amitiés.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Claude,
    Après mes escapades toulousaines et briançonnaises, me voici de retour dans mon village natal. C'est vrai, ton adaptation de la belle chanson de Ferrat est sublime. Félicitations !
    A demain
    Avec l'amitié de ton admirateur.
    hugues

    RépondreSupprimer
  11. coucou claude
    bonne journée avec ta princesse
    gros bisous dany

    RépondreSupprimer
  12. bonjour Claude je lis je suis en accord total mais voila hélas!
    une si belle chanson d'un si grand Monsieur respect!
    Amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer
  13. merci Claude et j'avais oublié hier que la photo j'aime +++ ! j'aime les vagues et l'eau et ... belle journée a+ ps : oui elle s'abime déjà beaucoup et il faut de grosses sommes pour réparer ...

    RépondreSupprimer
  14. bonjour Claude,
    C'est un texte profond, bien dans l’esprit de la chanson de Jean Ferrat.
    Pierre*
    http://photoem.eklablog.com/

    RépondreSupprimer
  15. bonjour claude
    toujours je reviens lire ce texte si profond, la perte de respect pour les autres se manifeste aussi par un individualisme et un égoïsme croissants et engendre la haine et merci de citer monsieur jean ferrât pour ces admirables chansons douce soirée claude et toute ma plus chaleureuse amitié monette


    RépondreSupprimer
  16. bonsoir Claude, merci de ta visite chez moi. Je te rassure ce n'est pas moi qui passe en rollers sous les voitures, je suis souple mais pas autant !!! hihihi. Beau poème que tu as écrit là, pas très gai mais réaliste. J'aime beaucoup aussi ta photo. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  17. bonjour Claude
    Comme toutes ces choses sont bien dites ..j'ai relu ton article précédent très beau , triste et tellement vrai ...on y va d'une petite larme
    j'espère que tout va bien gros bisous

    RépondreSupprimer
  18. Un très beau texte qui suit avec talent les mots de Jean Ferrat!
    Superbe!

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude