mardi 25 avril 2017

DIFFÉRENCES


On se querelle sans cesse avec nos différences,
Pour un quart de vin, pour un trognon de chou,
Un crouton de pain, ou un verre d’huile rance,
La bête immonde soudain, surgit hors de nous,
Criant «vive la France», la France dont on se fout,
Mais qui devient importante, si on en croque un bout.
C’est avec le temps que la terre façonne l’homme,
Une maison et des armes, le sol devient à lui,
L’étranger apparaît la meute hurle et le somme,
De déguerpir vite, criant c’est notre pays,
Ce cher pays dont tout le monde se fou,
Mais qui est important, car c’est aussi chez nous.
La terre nous appartient, on a écrit nos lois,
On ignore le malheur, on ignore la souffrance,
Le sol est bien à nous, on est maître de droit,
L’infâme pour sa place, imposera le silence,
Défendant son espace, car son pays il s’en fou,
Il donne de l’importance par principe c’est tout.

Claude Lepenseur avril 2012

17 commentaires:

  1. Un texte qui donne à réfléchir...
    Ne sommes nous pas juste de passage sur une terre qui nous est offerte juste le temps d'une vie ...Elle n'est pas à nous mais à l'humanité...

    RépondreSupprimer
  2. " Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants"
    Marie

    RépondreSupprimer
  3. bonjour claude
    très beau texte c est sur
    je pense comme marie
    bonne journée avec ta princesse et gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude
    Merci pour tes explications sur mon article du jour ,
    Curieusement Melo a elle aussi partagé tes propos , très interessant ..
    http://frambie.eklablog.fr/animaux-mco-267-a129925972
    Quant à ton article du jour nous nous devons de faire en sorte que cette terre puisse vivre le plus sainement possible , elle ne nous appartient pas vraiment ..
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude
    Je trouve ton texte criant de vérité surtout en ce moment , et je suis d'accord e remercie Marie pour ce texte qu'elle écris ! au nom de quoi veut on s'approprier cette terre sur lequel nous sommes né bien sur mais qui ne nous appartient pas !!!! beaucoup devrait lire ce que tu écris !
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  6. bonjour claude
    .malheureusement, nous ne prenons pas soin de cette terre et comme ci dessus le dit marie nous en sommes pas propriétaire juste locataire de nos futurs générations belle journée à toi amicalement monette

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Claude
    Prenons soin de notre terre,elle servira encore longtemps aux futures générations . . .
    enfin je l'espère !
    Bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude
    Très bon texte à lire et relire ... surtout en ce moment .
    Bises à tous deux
    Nadine

    RépondreSupprimer
  9. Contrairement aux commentaires de nos amies is, je vois dans ce poème un cri anti raciste... 5 années ont passées et les choses, selon moi, n'ont fait que s'aggraver au lieu de s'améliorer.
    Avec toute mon amitié.
    Hugues

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hugues, en effet mon texte est un cri contre le racisme, je craignais m'être mal exprimé, mais comme tu as saisi le sens du texte c'est que les autres n'en ont pas fait la même lecture
      Amicalement

      Supprimer
  10. bonjour claude ,
    oui tellement réaliste ce texte au départ c'est bien comme ça que je l'ai ressenti et quelle tristesse en ce moment bien souvent j'ai même mauvaise conscience le soir en m'endormant ????? bien amicalement monette

    RépondreSupprimer
  11. coucou claude je passe pour te souhaiter un bon vendredi et un bon week-end
    avec ta petite princesse
    hihihi bien oui le défis est lancer hihihi
    gros bisous claude et merci
    dany

    RépondreSupprimer
  12. bonjour claude
    oui claude à travers ce texte j'ai entendue ton cris ce texte est poignant de sincérité et je ne pense pas me tromper en me disant qu'il te ressemble merci pour ce partage compris de nous tous et toutes amitié monette

    RépondreSupprimer
  13. En chacun de nous résident le pire et le meilleur : c'est un combat incessant!

    RépondreSupprimer
  14. C'est regrettable que l'homme soit si individualiste, si égoïste !!! Il veut s'approprier ce qui en réalité ne lui appartient pas vraiment et faire fi de l'hospitalité, du partage,.....il place des frontières, des barrières partout..... de langue, de couleur de peau, de niveau social.....bref on est encore bien loin de vivre .....le rêve que tu as partagé avec nous dans ton précédent article.
    Bonne soirée à vous deux

    RépondreSupprimer
  15. bonjour Claude , superbe cette photo j'aime +++ ! et ce texte est si bien écrit ! merci ...
    beau weekend A+

    RépondreSupprimer
  16. La différence de quoi, pourquoi, pour qui ?
    Où est la différence dans ce monde d'indifférence ?
    Racisme, homophobie, où est la norme dans un monde diversifié ?
    Amicalement.

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude