vendredi 10 mars 2017

TU AS LE DROIT (Vie courante)


N’oublies pas que tu as le droit de pleurer,
Tu as le droit d’avoir mal, d’avoir peur,
D’avoir ton opinion, mais aussi de rêver,
De te sentir trahi, de craindre la noirceur.
Tu peux face au monde hurler ta peine,
Mais aussi chanter toute ta joie de vivre,
Tu peux essayer de briser les chaînes,
Aimer et dire que l’amour t’enivre.
N’essaie pas de devenir ce que tu n’es pas,
Quoi que tu fasses, certains te jugeront,
Reste fidèle, va ou te mènent tes pas,
N’accepte ni ne donne des leçons.
Tes vrais amis resteront à tes cotés,
Même si l’un deux était superficiel,
Ne te sens pas lâchement abandonné,
A son venin, offres lui ton miel.
On ne peut peser la valeur d’un homme,
Dans ce que tu fais, il faut que tu croies,
Dans la critique, dis-toi qu'en somme,
Ce que tu vis, n’appartient qu'à toi.

Claude Lepenseur aout 2010 d'après un texte trouvé sur le net

14 commentaires:

  1. Bonjour Claude c'est un très beau poème, valable pour tous et toutes et pour toujours.
    Soyons nous-mêmes quelles qu'en soient les conséquences!
    Bonne journée et bon week-end, amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude,
    Suivons notre instinct et parcourons notre vie comme nous semblons être le mieux..
    Bonne journée, bons baisers

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce poème qui fait réfléchir. Parmi les milliards d'êtres humain aynat vécu ou à naitre, nous sommes unique. Pour ma part je trouve que j'ai ru de la chance d'être tel que je suis, et donc pas envie de changer...
    Bon week-end.
    Huges

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais "l'enfer c'est les autres"....

    RépondreSupprimer
  5. coucou claude
    bien il est beau celui la comme poème
    tu sais moi je vais pas me changer a mon age je reste comme je suis aussi
    ******
    arrête de faire voir ma culotte a tout le monde comme ça hein
    et ça te fait rire aussi je sais petite marie me la dit
    ***************
    très bon week-end a toi et a ta princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  6. Ha Merci Claude de me donner la permission pour tout cela,.... je me sens plus légère!! je plaisante mais ce texte est magnifique. VIVE LA LIBERTÉ. Bisous et bon we

    RépondreSupprimer
  7. On a toujours les droits qu'on s'accorde à nous-mêmes !
    Nous avons suffisamment de barrières imposées ...
    Bon week end ... repos.
    Et des bisoux

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude
    Oui nous avons tous les droits de rire, de chanter, de crier nos souffrances, nos peines et nos joies et surtout d'être nous-mêmes.
    Pour le moment, ceux-là ne peuvent nous être interdits !
    Merci pour ton très beau texte
    Je te souhaite un excellent week-end
    Bien amicalement
    Paula

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    Ce n'est pas toujours facile de se laisser aller ..la vie nous rappelle à l'ordre bien souvent à notre insu ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. bonjour claude
    très beau et criant de vérité ce texte oui certes nous avons tous droit mais surtout en gardant la maitrise de nous même et le rester surtout belle journée et bisou monette

    RépondreSupprimer

  11. On a le droit de VIVRE sa vie...
    mais la VIE, nous enlève souvent ce droit d'être ce que l'on est vraiment!

    RépondreSupprimer
  12. bonjour claude ,,
    je passe relire ce beau texte oui on a le droit pour le moment de s'exprimer ce qui s'appelle être en démocratie ce mot d'une grande importance se nomme aussi une importance à la liberté le somme nous vraiment ???? peut être belle journée et toute mon amitié monette

    RépondreSupprimer
  13. Beau poème ! heureusement qu'on a le droit de ...
    Bonne fin de dimanche !

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce joli poème plein de vérité...
    Bisousssss

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude