vendredi 7 octobre 2016

LE MIROIR ( Philosophie )



J'ai croisé un homme, il avait les larmes aux yeux,
Derrière son sourire, il semblait malheureux.
Je l'ai regardé, observé pendant des heures,
A travers son regard je pouvais voir son cœur,
Il était grand, beau avec un air généreux,
Mais surtout meurtri, blessé et honteux.
Ne comprenant pas ce qui lui arrivait,
Je lui ai demandé pourquoi il pleurait.
En me regardant, il me répondit tout simplement :
« C'est à cause de toi que je pleure maintenant,
Tu as des rêves plein la tête mais des pensées si noires,
Tu pourrais être heureux, et tu construis ton désespoir.
Il ne tient qu'à toi de faire de ta vie un rêve ou un foutoir,
Alors peins aujourd'hui ta vie comme une œuvre d'art.
Les rêves peuvent toujours devenir réalité,
Si tu prends tout le temps pour les réaliser.
Tu sais il faut commencer par y croire,
Pour que la lumière surgisse dans le noir. »
C'est à ce moment que j'ai enfin compris,
Qu'il fallait tout d'abord aimer la Vie.
Profiter de tout moment qui vient à passer,
Prends des risques et agis, sans trop te questionner.
Puis, après un ultime échange de regards,
Le soleil m’est apparu dans le brouillard,
Alors j'ai dit adieu dans des airs d'au revoir,
A ce reflet que me renvoyait le miroir.


Claude Lepenseur le 06 septembre 2010

14 commentaires:

  1. Belle rencontre ...parfois on en aurait bien besoin de cet autre ...
    Bises Claude

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir claude
    quel beau texte , mélancolique, mais si vrai! j'ai aimé ma lecture, tu as une belle plume, je reviendrai te lire demain car ce soir je commence à avoir mal à mes quenotte et ne peux continuer a ma petite dissertation gros bisouss et un grand merci pour le bandeau bravo bisou monette

    RépondreSupprimer
  3. Hé oui, il faut vivre et savoir en profiter.
    Mais pas dans le sens où beaucoup l'entendent : vivre, en vivant !
    Merci pour ces pensées positives.
    Bon week end, avec une tit' laine ...
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  4. Soyons les artisans de notre bonheur, agissons et vivons pleinement chaque jour de notre existence.
    Marie

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude,
    Quel très beau texte, un peu triste mais beau.
    Je pense qu'il faut vivre sa vie et en profiter tant qu'on peut
    Bon week-end à vous deux, bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Je vois que la muse ne t'abandonnait pas.... Six ans après ce poème n'a pas pris une ride ! La vie est belle. Respectons là en répandant des tonnes d'amour.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  7. très beau texte - il faut vivre et savoir en profiter c'est ma nouvelle devise, et ainsi j'avance - bisous et bon dimanche à vous deux

    RépondreSupprimer
  8. J'ai bien apprécié, et me suis laissée surprendre par la chute !!! Encore une fois, je le dis et le répète tu as un vrai talent de poète !!! Merci pour ce bon moment !!!
    Bises et bonne soirée !!!

    RépondreSupprimer
  9. coucou claude
    il est beau ton poème
    passe une bonne semaine avec ta petite princesse
    bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Claude
    Magnifique ton poème, tellement profond , qu'il donne à réfléchir, oui on devrait se regarder plus souvent dans le miroir !!
    Tu as raison Biarritz il faut y aller à l'inter saison ,la c'est formidable
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude
    Que c'est beau de belles phrases et surtout criantes de vérité et comme tu le dis si bien il faut aimer la vie elle est belle malgré tout c'est à tout de la rendre supporte et d'en profiter de l'espoir il faut en avoir et peut-être qu'un jour se sera le vrai bonheur
    douce journée
    amicalement
    Marlène

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude

    A lire ton superbe poème, je puis simplement dire qu'il faut toujours vivre d'espoir, croire en des lendemains toujours meilleurs, aimer la vie pleinement (même lorsqu'il y a quelques embûches)
    Merci à toi pour ce bel écrit !
    Je te souhaite un bon début de semaine
    Bises amicales
    Paula

    RépondreSupprimer
  13. "Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir." Marc Chagall

    RépondreSupprimer
  14. Déjà écrit deux fois plusieurs lignes et puis je me retrouve ailleurs !
    Je pars, je reviendrai
    CHANTOU

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude