mardi 24 janvier 2017

JE ME SUIS DEMANDÉ


Je me suis souvent demandé,
Pourquoi une planète comme la terre,
Voit tous ses peuples se déchirer?
Pourquoi vouloir toujours la guerre?
Il serait si simple de tous s’aimer,
Et de goûter, la liberté et l’amitié,
On devrait vivre comme des frères,
Pour pratiquer la solidarité,
Laissant enfin le fruit amer,
Pour la douceur de l’oranger.

Je me suis souvent demandé,
Pourquoi les êtres qui veulent la paix,
Sont tour à tour assassinés?
Nos dieu n'ont jamais demandé,
Que nous soyons son bras armé,
La justice on veut la décider.
De fausses excuses pour se cacher,
Juste pour masquer notre vanité,
Et tous nos crimes injustifiés.
Nous prenons le droit de décider,
Celui qui a droit à la postérité?
Au mépris du droit à l’égalité,
Et ça je ne peux pas l’oublier.

Je me suis souvent demandé,
Pourquoi l’endroit ou on est né,
Détermine quels sont nos droits?
Pourquoi certains sont affamés?
Alors que restant sourds à leur voix,
D’autres gaspillent sans compter?
Pourquoi, est-ce quand tout a raté,
Que les gens commencent à prier?
Toutes les valeurs sont reniées,
Mais dans la peine, on va chercher,
Une aide que l’on n’a pas trouvé,
Et c’est toujours pour réclamer,
Que nous allons implorer,
Et jamais pour remercier.
J’aimerais que vous y pensiez.

Claude Lepenseur le 12 mai 2011

14 commentaires:

  1. Beaucoup de questions que j'ai cessé de me poser ...
    Depuis 17 ans, j'ai changé ... et je pratique le carpe diem.
    Bon mercredi.
    Toujours avec des problèmes de gorge ... et de connexion.
    Bisoux !

    RépondreSupprimer
  2. coucou claude
    tu sais le monde a pas changer quand j était enfant j entendais
    parler de le guerre
    j ai passer mes 60 ans et j entend encore parler de la guerre
    des gens qui mange pas tout les jours. des gens a la rue .
    rien ne change claude hélas
    bonne journée avec ta princesse
    pour notre plaisir de te lire arrête jamais ton blog
    bisous dany

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Claude
    Des questions sans reponses malheureusement ..car le cercle de vie semble être un eternel recommencement ..
    C'est bien triste tout ça
    Bises claude

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Claude
    Se serait trop simple les gens s'ennuieraient .
    Je n'ai aucune autre réponse et je me dis comme toi
    Pourquoi !!!
    Bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude,
    beaucoup de questions et peu de réponses.. Les guerres ont toujours existé et elles continuent encore de nos jours, il y a eu des pauvres et des riches... Et c'est toujours pareil...
    Bonne journée, bons baisers

    RépondreSupprimer
  6. Ta réflexion est tellement sérieuse que pour compenser j'ai pensé au José des "Scènes de ménage" qui se pose sans cesse des questions... Tu ne m'en veux pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, j'aime la comparaison, la seule différence avec José, c'est que je ne reste pas bloqué sur une question

      Supprimer
  7. Bonjour Claude
    Se sont des question que l'on se pose souvent malheureusement tout le monde n'est pas comme nous on voudrais un monde parfais un monde ou l'amitié et l'amour serait toujours.
    douce journée Claude amitié
    Marlène

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude

    Le monde parfait tel que nous le souhaiterions n'est peut-être pas encore pour demain hélas ! hélas ! hélas !
    Mais ton plaidoyer est infiniment beau cependant ! Alors continuons de rêver.
    Je te souhaite une belle journée (sans pollution !) et un ciel toujours bleu dans ton coeur ! (s'il ne peut l'être sur terre !)
    Bien amicalement
    Paula

    RépondreSupprimer
  9. Ton poème est une réflexion profonde
    sur l'existence de cette humanité
    qui depuis des siècles et des siècles
    tournent en rond enfermée dans ses guerres et sa misère!

    Mais il y a aussi l'envers de ce décor,
    l'humanité qui depuis des siècles et des siècles
    marche malgré tout vers une espérance...

    "Il semble qu'il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique qu'on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui nous a charmés, ce qui nous a émus, ce qui donne à notre vie sa beauté."

    Kundera, L'insoutenable légèreté de l'être

    RépondreSupprimer
  10. "Guerre à la guerre !" - "le non à la guerre est un combat !" - "Si tu veux la paix, prépare la ... paix !"

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude, forcément j'ai tout de suite pensé à cette chanson:
    https://www.youtube.com/watch?v=1vM3Q0arl9k
    et la première photo qui l'illustre est celle du penseur, c'est drôle! ☺
    Nous nous poserons toujours des questions qui resteront sans réponse.
    Douce soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Hélas ! hélas ! Comme ils y croyaient, c'est pauvres "gueules cassées " de la guerre de 14 18 ! La der des der ! chantaient-ils.... Jeune, je faisais aussi parti du mouvement de la paix... Il y avait du beau monde ! Cela allait de Julio Curie à l'Abbé Boulier, grande figure de catholicisme ouvrier.
    Avec mon amitié, ami Claude

    RépondreSupprimer
  13. bonsoir claude ,
    oui depuis que le monde est monde, il n'existe pour les nations que deux façons de régler leurs relations : la guerre ou la diplomatie ,, Le virus de la guerre est en nous, rendu plus agressif par les peurs, les humiliations et les colères. La crispation des nations occidentales sur leurs privilèges et sur une vision du monde dépassée ne peut qu'aggraver les maux !!!! belle soirée claude ainsi qu a ma tite marie bisous a tous les deux monette

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude