jeudi 5 janvier 2017

CRI DU CŒUR


Devant ces yeux béants qui ont froid qui ont faim,
Et ceux que leur argent sans cesse brûle les mains,
Devant les phallocrates qui dirigent ce monde,
Qui jouent aux acrobates avec toutes leurs bombes.
Je vois ceux qui ont rien, je vois ceux qui ont tout,
Ils leur tendent les mains, mais le riche il s'en fou.
J'aimerais voir la tendresse, de l'amour s'il en reste,
Aux cœurs je m'adresse, la paix est la promesse.
Au nom de qu'elle folie, au nom de quel pouvoir,
Nos enfants vont cueillir les lauriers de la gloire?
Au front des monuments n'écrivez plus l'histoire,
De soldats trop vaillants, qui ont voulu vous croire.
J'ai aux yeux une larme et mes mots pour le dire,
On sacrifie trop d'âmes pour ce monde de délire.
Suis-je devenu fou, est-ce moi qui ai tort?
Si on me tord le cou, je crierai bien plus fort.

Claude Lepenseur le 12 mars 2012

11 commentaires:

  1. En effet, il y a bien trop d'inégalités et l'égoïsme est devenu une vraie plaie.
    C'est le dieu pognon qui régit notre monde ...
    Bonne fin de semaine, avec la doudoune !
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  2. coucou claude
    le monde est devenu fou
    tout a changer et pas en bien
    bon vendredi a toi et a ta princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  3. Il y a de quoi pleurer en ce moment ....
    Beaucoup trop d'inagalités et ce n'est pas fini !!
    Tu n'as pas tort et tu n'es pas non plus fou ..
    Bonne journée Claude
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Que vaut-il mieux être, par défaut : Un enfant, un fou, ou un pantin ? les trois ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude, c'est bien vrai, il y a trop d'inégalité dans le monde.. Et beaucoup plus de pauvres que de riches.. Bonne journée, gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Empecemos a disfrutar de las pequeñas cosas, así podremos hacer grandes planes para nuestra vida. ¡Este año 2017 será nuestro. Levantemos nuestra copa y brindemos por los que están, por los que ya se fueron y por los que vendrán a nuestras vidas. FELIZ AÑO A TODOS Dejemos pues que este año se marche, y recibamos el nuevo año con entusiasmo, con tolerancia y sobre todo con mucho amor. Gracias por celebrar-lo un año mas conmigo. Elracodeldetall.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  7. bonjour claude ,
    oh claude les larmes coulent en te lisant oui pourquoi tant de vraie misère celle-ci est bien ancrée et ce sera difficile de l'inhiber la misère est partout Provocante et partout elle affiche son impudence , et son insolence , amère réalité ! et ça dans le monde entier cette absence d'humanité avec et surtout de tout ceux qui ont le pouvoir mais comment peuvent ils le matin de regarder dans un miroir j'ai honte pour eux bisouss a tite marie et toi aussi monette

    RépondreSupprimer
  8. coucou Claude
    Que de misères montrées à la télé ces derniers jours avec le grand froid arrivé !
    Ce couple qui travaille mais qui vit dans un camion faute de logement,ces jeunes en rupture
    de famille qui sont dans la rue pendant que nos politiques bien au chaud dorment à l'assemblée!
    Et pourtant l'hiver arrive toujours à la même date et chaque année on s'aperçoit qu'il n'y a pas assez de place pour mettre ces pauvres gens à l'abri ! 70 places à Strasbourg en plus alors qu'il en faudrait 500 ! Je suis en colère devant ma télé quand j'entends ce genre de choses mais bien souvent en ce moment c'est chacun pour soi ,le partage on ne connait plus beaucoup!
    Bisous et bon après midi
    MITOU

    RépondreSupprimer
  9. Il y a beaucoup de misère ... non seulement les sans abris, mais aussi tout ceux qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts, qui ont un toit mais du mal à le chauffer ... et çà ne va pas en s'arrangeant malheureusement
    Belle soirée à toi !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Claude
    Que de misère , que de détresse ...à croire que les politiques du monde ne voient rien , tellement occupé tous autant qu'ils sont , avec leur course à la présidence !! c'est çà le monde maintenant !!
    j'arrête , si non la colère monte .
    Bonne journée à vous deux gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. Un vrai cri du coeur pour dénoncer l'humanité en folie

    " J'aimerais voir la tendresse, de l'amour s'il en reste,
    Aux cœurs je m'adresse, la paix est la promesse."

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude