jeudi 15 décembre 2016

LA VIE AUTREFOIS


Il arrive qu'aujourd'hui on fasse des réflexions,
Sur l’état de la terre et sur la pollution,
On accuse les anciens de n’avoir pas pris le temps,
De protéger la nature qu’ils lèguent à leurs enfants.
Nous ignorions alors, ce qu’était l’écologie,
Nous utilisions des chevaux pour faire nos semis,
On lavait nos bouteilles pour les réutilisées,
Nous avions un bidon pour aller chercher le lait.
Pour nous déplacer, à pied on passait par les champs,
On prenait l’escalier, ni ascenseur ni tapis roulant,
On achetait en vrac, on lavait les couches de bébé,
Et sur une corde à linge, la lessive on faisait sécher.
Les vêtements recyclés d’un frère ou d’une sœur,
Nos habits étaient propres, c’était là notre honneur,
On consacrait du temps au repas qu’on allait préparer,
Il n’était pas pensable d’acheter des plats cuisinés.
On apprenait notre métier dès l’âge de 14 ans,
Nous étions autonomes quand vous êtes des enfants,
Le travail était sain, l’effort n’a jamais été une torture,
Nous ne nous amusions pas à brûler des voitures.
Vous qui pensez, c’est la faute d’une autre génération,
Sachez bien que cette vie, nous aussi nous la subissons.


13 commentaires:

  1. Et il y avait bien moins de voitures que maintenant ...
    Belle journée à toi, Amicalement

    RépondreSupprimer
  2. Que de vérités dans ton poème!

    RépondreSupprimer
  3. Un Lepenseur nostalgique aujourd'hui?

    RépondreSupprimer
  4. bonjour claude ,
    moi aussi claude j'ai connue cette vie et mon dieu malgré sa dureté comme elle était belle nous savions nous amusé avec si peu j'avais le bonheur de rentrer de l'école et de retrouver la chaleur de mon foyer cette bonne odeur du manger fait maison avec si peu et oui c'était avant passe une douce soirée près de ta petite marie que j'embrasse aussi monette

    RépondreSupprimer
  5. coucou Claude
    Nous faisions bien plus attention à notre environnement,notre éducation était plus stricte pas question de jetée nos papiers dans la rue,ni d'imaginer qu'un jour nous aurions des mouchoirs en papier qui traîneraient sur tous les trottoirs. Pas de Mc Do et de déchets jetés dans les fossés, d'ailleurs c'est à table que l'on mangeait ! Nous subissons et çà nous met en colère de voir avec quelle désinvolture les jeunes (mais aussi les moins jeunes) d'aujourd'hui ,alors que tous le monde est courant polluent notre terre et nos océans !
    Où va-t on ?
    Bisous et bonne soirée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  6. Je me souviens que ma mémé chérie me racontait son enfance qui avait été dure mais qu'elle regrettait.
    Nous en faisons de même avec nos petits enfants qui en feront de même avec les leurs ...
    La vie est ainsi faite : tout évolue et on est toujours nostalgiques de notre passé.
    C'est inéluctable mais il nous plait de nous remémorer nos souvenirs.
    Et ce sera toujours ainsi !
    Bonne fin de semaine, avec le froid qui s'installe ...
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    ET oui le constat est dur !!!
    notre vie n'etait pas toujours facile mais nos occupations bien plus saines ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude
    Que de souvenirs tu fais remonter à la surface ! qu'est ce que nous étions heureux , pourtant c'était la guerre pour ma part avec ces privations mais un rien nous rendait heureux pour moi dans ma famille d'accueil ça été mes plus belles années et qui m'ont données la force de devenir l'adulte que j'ai été et que je suis et d'affronté les aléas de la vie
    Bon week-end cher Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    En se temps la il n'y avait pas la modernisation qu'il y a de nos jours alors faut-il retomber la faute sur nos anciens? car nous n'avions pas tout ce que l'on a maintenant et nous étions plus heureux et moins pourri par l'argent car il n'y a que cela qui compte de nos jours et c'est bien dommage
    amitié
    Marlène

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Claude,
    Tout ce que tu décris en vers, je l'ai vécu, et la jeune fille à droite de la photo ressemble étrangement à ma mère.
    Emouvant...
    Je commence a sortir du tunnel.
    Bonne journée ami Claude
    hugues

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce bel article !
    C'etait une epoque plus libre, il me semble...
    Bon soleil .

    RépondreSupprimer
  12. P.S. Ce dont le me souviens le plus c'est des seaux d'eau qu 'il fallait aller chercher a la. Fontaine et quand j'arrivais , ils etaient presque vides ....

    RépondreSupprimer
  13. Je ne pense pas que c'est la faute des anciens ce "bordel" sur notre planète,bien au contraire,mais se serait trop long d'en parler.C'est toute mon époque qui ressurgit avec ta photo en noir et blanc(je me permet le tutoiement)Je me souviens de la bouillotte quand il faisait froid dans le lit le soir.C'étair dur cette vie,mais quel bons souvenirs.

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude