samedi 26 novembre 2016

L'ENFANT (Poésie)


Les jours se suivent et ainsi passent les années,
Un an de plus, comme le temps est vite passé,
Le corps vieillit, s’épaissit ce n’est pas une histoire,
Mais quand curieux, je regarde dans le miroir,
Je retrouve ce que je suis, je ne vois que l’enfant,
Le même regard innocent qu’il avait à trois ans.
On dit souvent que quand vient la vieillesse,
L’homme grandit et acquière de la sagesse,
Mais l’enfant que je suis, lui n’a pas changé,
Il a conservé dans son cœur la même pureté,
De sa naïveté, beaucoup se sont gaussé,
Mais entrer dans la méchanceté, il a refusé.
Dans sa candeur, il a voulu vivre pour être,
Et refuser de vivre, de vivre pour paraître.
J’aurais pu aisément avoir le meilleur,
Mais je cherchais à vivre dans le bonheur,
Je n’ai pas la gloire, mais la vie m’a gâté,
Elle m’a permis de croiser l'âme de mon aimée.
Et quand il faudra partir un jour, pour le néant,
Vous verrez alors passer, une âme de trois ans.


Claude Lepenseur le 12 mai 2011

20 commentaires:

  1. bonjour claude ,
    une belle et tendre lecture..au temps d'un moment suspendu à s'interroger.J'ai beaucoup aimé ce que tu as décrit dans ton texte J'essaie moi aussi, qui suit d'un âge très avancé, de garder par moments seulement, mes yeux d'enfant mais ???? honnêtement, quand je vois toutes les angoisses que me donne le monde adulte, je me dis que je devrais avoir cette force de retrouver un peu mon regard d'enfant insouciant...pour voir ce que je ne vois plus, où que je vois mais sans aucune magie...j'ai aimé te lire merci claude bonne soirée avec ma plus sincère amitié monette

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Claude
    et oui,chaque jour nous éloigne de notre corps d'enfant,cependant sachons gardez notre âme d'enfant
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  3. Comme il est difficile dans ce monde de garder son âme d'enfant , ou alors il faut être loin de tout pour garder cet innocence et l'insouciance ...
    J'aime ces mots , il font rêver un instant et l'enfant endormi en nous ..
    Merci Claude , bonne soirée et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  4. Je lis ton poème avec le coeur serré car je pense à la petite fiona ...
    Et aux deux salauds de camés qui s'en sortent à bon compte. Grrr
    Désolée pour la digression.
    Bon dimanche ...
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude
    Avec nos petits enfants , on se surprend à retrouver notre ame d'enfant celle qui est bien enfouie tout au fond de nous ..celle qui nous fait du bien !!
    Très beau texte , merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. coucou Claude
    Une très jolie poésie ,aujourd'hui j'ai perdu une amie je pense à elle car elle aussi avait gardé son âme d'enfant.
    gros bisous et bon dimanche
    MITOU

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce beau texte !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  8. ... Une âme sans âge qui renaitra ailleurs...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude,
    merci pour ce beau poème, c'est bien de garder son coeur d'enfant ainsi il n'y a pas de méchanceté en soi... Le coeur d'un enfant est pur...
    Bon dimanche, bons baisers

    RépondreSupprimer

  10. Encore un très beau poème dans lequel je me retrouve!
    Je crois que j'ai gardé moi aussi ma naïveté et mes rêves d'enfants...
    Mon papa m'a toujours dit que je resterai toujours une éternelle "gamine"

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude......jolie poésie ...qui me conforte dans mes attitudes de chaque jour car comme toi j'essai de garder un coeur d'enfant......aujourd'hui le soleil semble vouloir revenir sur la normandie....
    Amicalement
    Jean

    RépondreSupprimer
  12. bonjour claude
    et bien il est beau celui la
    un très beau poème que j aime
    bien voila claude j ai encore des coupures bien tu sais qui j en es marre
    hihhihh je passe te voir pour te souhaiter une bonne semaine
    avec des bisous pour vous deux
    dany

    RépondreSupprimer
  13. coucou claude
    bon lundi a toi et a ta princesse
    gros bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  14. Garder son âme d'enfant et vivre dans le pays des bisounours voilà un programme bien attrayant, après tout celui qui n'a pas garder son âme d'enfant n'a rien compris, joli poème plein de douceur "comme toi"
    Marie

    RépondreSupprimer
  15. Nous aimerions tous garder notre ême d'enfant lorsque le mal ne nous effleurait pas, jiste les ailes des anges !
    Bonne journée Claude

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claude
    Merveilleuse poésie et que dire de ce portrait d'enfant il est superbe , c'est toi qui l'a fait ? darder son âme d'enfant quel beau rêve !
    Merci pour tes gentils mots à mon égard , je ne sais pas si je le mérite , mais ce que je sais c'est que quand on est seule ça fait du bien de se retrouver de temps en temps entouré des siens , bonheur que j'apprécie
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non le portrait n'est pas de moi, c'est un portrait que j'ai trouvé sur le net et j'ai trouvé qu'il illustrait très bien mon petit texte
      Amicalement

      Supprimer
  17. Bonjour Claude
    Une magnifique, une merveilleuse poésie je suis émerveillée par tes écris, je pense que dans notre cœur nous avons toujours gardé une âme d'enfant nous sommes un peu déboussolé par tant de méchanceté dans ce monde lorsque nous, nous ne pensons qu'au bonheur et à la douceur.
    merci pour cela douce journée amitié
    Marlène

    RépondreSupprimer
  18. c'est tout le problème... le corps et l'esprit ne "circulent" pas à la même vitesse le corps c'est une Formule 1 et le coeur un escargot...

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Claude,
    le portrait qui accompagne ton article est superbe, quelle jolie frimousse d'enfant.
    Merci de tes passages sur mon blog, ton amitié m'est précieuse.
    Bon début de semaine, bons baisers

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude