mercredi 12 octobre 2016

MON RÊVE ( Vie courante )


A quatorze ans, je vivais en province,
J'imaginais ce que serait ma vie,
J'étais sur, d'avoir la vie d'un prince,
Car pour moi, tout aurait réussi,
J'en étais sur j'arriverais à tout faire,
Un grands destin m'était donc promis,
Je serais un défenseur de la terre,
Je serais connu dans plusieurs pays.

Je me voyais déjà en grand chirurgien,
On ne parlait que de moi dans les hopitaux,
J'étais le meilleur, habile de mes mains,
guérissant les gens, combattant leurs maux.
Je rêvais aussi de devenir juriste,
Le meilleur plaideur dans les tribunaux,
Retirant des noms à la longue liste,
Qui était chaque fois, donnée au bourreau.

Les ans ont passés, j'ai tourné la page,
Les rêves brisés des gens sans le sou,
J'ai réalisé que ce n'était pas très sage,
Mes pauvres parents, j'ai pensé à vous.
Ce contretemps, ce n'est pas une misère,
Quoi qu'il arrive, on ne courbe pas le dos,
De ces instants, je suis resté très fier,
C'est pour ça que je suis devenu mécano.

En filature j'ai fait mes premières armes,
Tous les métiers je savais les réparer,
J'intervenais sans qu'il ni ai de drame,
De tout le monde j'étais très apprécié.
Puis un beau jour, je me suis reconverti,
Car dans ma tête je voulais évoluer,
Je suis parti dans la métallurgie,
Et j'ai pu me remettre à rêver.

Je me voyais déjà en maître de l'usine,
J'étais consulté par tous les bureaux,
J'étais reconnu au fond de la mine,
Maîtrisant tous les hauts-fourneaux.
Ces rêves de gloire sont bien éphémères,
La réalité peut être un joli cadeau,
On peut évoluer sans se faire la guerre,
J'ai donc tisser des liens amicaux.
Depuis la retraite tout est loin derrière,
Point de mondanités ni de petits fours,
J'ai construit ma vie sans faire la guerre,
Car dans l'amitié il y a beaucoup d'amour.

Claude Lepenseur le 05 mai 2015, d'après la chanson de Charles Aznavour, "Je me voyais déjà "

14 commentaires:

  1. Bonsoir
    Une retropective de vie très positive ...le reve n'a peut être pas abouti mais la realité est belle !!
    Alors pas de regrets !
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Claude,
    quel joli poème de rêve, sur ce qu'on souhaite à un ment de sa vie...
    et on découvre que la vie avec les autres prend plus d'intérêt.
    L'amitié. Bonne soirée et bises.

    RépondreSupprimer
  3. On ne fait pas toujours ce dont on avait rêvé, mais que c'est bon, ces jeunes années où on est plein de fougue et qu'on veut changer le monde.
    C'est déjà important, d'avoir un idéal. Tout le monde n'en n'a pas ...
    Bon jeudi, pluvieux, venteux et ... froid !
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude

    En lisant ton bel écrit, j'imaginais que tu retraçais ta vie, mais il s'agissait de rêves d'après cette chanson de Ch. Aznavour.
    La vie ne nous accorde pas toujours la possibilité de réaliser tous nos rêves, mais l'important est de continuer à rêver, encore et toujours. Peu importe d'avoir de grands titres, de grandes richesses. Seule compte la richesse du coeur.
    Je te souhaite le meilleur en ce jour
    bises amicales
    Paula

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude
    C'est très joli ce rêve de petit garçon je crois que dans notre jeunesse nous avons tous des rêves mais ils ne se réalisent pas toujours
    passe une douce journée amicalement
    Marlène

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Claude,
    Que c'est beau d'avoir des rêves quand nous étions enfants, certains peuvent se réaliser et d'autres pas, je pense que les rêves peuvent nous apporter de bonnes choses.
    Belle journée à vous deux et bisous !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    Et bien voila un retour sur toi même sans détours , tu sais on a tous des rêves qui se réalisent ou pas, l'essentiel ce n'est ni les diplômes , ni l'ascension sociale , c'est que l'on mène sa vie honnêtement , que l'on soit bien dans sa peau et que l'on rende son entourage heureux , amis compris , moi aussi il y a beaucoup de chose que j'aurai aimé faire , la vie en à voulu autrement , et j'apprécie les moments de bonheur que j'ai eu et laisse les autres de coté , le seul regret que j'ai c'est que mon compagnon soit partit trop tôt , on aurait pus faire encore de belles choses ensemble, mais ça .........
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  8. ...Et oui, enfant "on se voit déjà"...Et puis la vie détricote les rêves car la réalité est tout autre...Mais comme tu le dis elle peut devenir "un joli cadeau" avec ses joies et même avec ses peines...mais toujours avec plein "d'amour" et "d'amitié"

    RépondreSupprimer
  9. bonjour claude
    quelle belle écriture mais oui qui n'a pas eut de rêves et d'ambitions !!! mais soudain la roue tourne et nous entrons dans un monde de turbulence ou il est impossible de viser plus haut belle journée pour toi claude bisouss monette

    RépondreSupprimer
  10. Rêve ou réalité ? Ici, on ne se pose pas la question. Enfant je rêvais d'être conducteur de trains, médecin, pilote d'avion.... J'ai été tailleur d'habit. Il n'y a pas de sous métier.
    Elle est très réaliste, la chanson de C. Azavour.
    Bonne soirée
    Amitiés
    Hugues

    RépondreSupprimer
  11. Minotte,je rêvais d'être maitresse d'école...un peu réussi car avec nos enfants ,nous somes aussi des maitresses....donc je suis fière lol

    RépondreSupprimer
  12. Chacun ses rêves mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille, on peut peut être accomplir ses rêves plus tard, ou parfois au travers de ses enfants( comme dit Maylie si justement)
    Marie

    RépondreSupprimer
  13. Il ne faut pas rêver trop haut !
    Ne jamais regretter le passé mais se tourner vers l'avenir même si on est vieux !

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude