jeudi 27 octobre 2016

LETTRE DE ROSE


Toi l’homme qui prit ma vie et qu’un jour j’ai aimé,
Comprendras-tu un jour, ce que tu m’as fait endurer,
Tu es venu me conquérir avec des mots charmants,
Tu as nourri mon rêve, l’avenir devenait grand.
Mais une fois unis, tu as complètement changé,
Toutes tes belles promesses, elles étaient envolées,
Je peux le dire sans haine, mais j’ai connu l’enfer,
Supportant coups et privations, à ne savoir qu’en faire.
Tu as tout exploité pour mieux briser ma vie,
Briller parmi les gens était ta seule envie,
N’être que ton ombre, je pouvais l’accepter,
Mais recevoir tes coups, je n’étais pas obligée.
Il fallait bien qu’un jour, j’échappe à la torture,
Le hasard a frappé dans un accident de voiture,
Toi tu fus indemne et moi handicapée,
Bouteille d’oxygène pour vivre sur un siège liée.
Il a fallu tout ça pour enfin être libre,
Et maintenant je peux réapprendre à sourire,
Je pourrais aujourd’hui, te haïr à jamais,
Mais pour toi je n’aurai plus que pitié.
Après avoir connu tout un monde de mensonges,
Je reconstruis ma vie avec de nouveaux songes,
Ma réponse est que après toutes ces vilenies,
Je retrouve un sens à donner à ma vie. 

Claude Lepenseur le 13/11/2011 pour une amie (Anne-Marie) aujourd'hui disparue

18 commentaires:


  1. Un texte poignant, la vie est cruelle!
    Quand l'amour se transforme en violence,
    Quand l'autre devient prisonnier
    Que son corps et ses pensées sont liés et blessés à jamais
    Quand le sourire revient après tant de souffrances
    Que peut-on dire?

    Merci pour ce très beau texte.

    RépondreSupprimer
  2. ce texte pour moi est le reflet de ce que ma fille a vécu, elle a repris sa liberté avec sa fille, il va lui falloir du temps pour se reconstruire, mais le chemin sera long, certaines choses ne peuvent s'effacer ainsi, nous devons l'entourer au maximum - déjà sa puce lui donne tout son amour ...laissons faire le temps et espérons - amitiés à vous deux Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Claude
    c'est tout triste ce texte,et aussi donne une lueur pour la personne qui souffre,une lueur aprés de grandes souffrances,une liberté a quel prix?
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude,
    Une histoire beaucoup trop poignante à mon goût, c'est vraiment malheureux de voir de telles choses, ça ne devrait pas exister tout ça même si il y a une lueur d'espoir.
    Bisous à vous deux, belle journée !

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve dans ton poème plein de choses qui me parlent ...
    Mais, moi aussi, je suis encore là !
    Bonne fin de semaine ... humide !
    Et mon dos est encore coincé. Grrrr
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  6. ça marche oufffffffffffffff
    je voulais te dire que ton histoire est bien triste
    bisous dany

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude
    Une bien triste d'histoire qui dit bien la vérité et ce que l'être humain peut endurer. nous subissons tous des moments difficiles dans notre vie et nous sommes toujours debout pour continuer à vivre très beaux texte Claude douce journée et bon weekend
    avec toute mon amitié
    Marlène

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude,
    ce poème est vraiment triste, pauvre femme qui retrouve sa liberté après un calvaire....
    La vie n'épargne pas certaines personnes...
    Merci de ton passage sur mon blog... La visite de Lubiana a duré plus de 4 heures et j'étais épuisée lorsque je suis remontée dans la voiture...mais que de beaux souvenirs.
    Bon vendredi, gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    Que de tristesse dans ces paroles , mais quel courage aussi d'affronter l'irréparable , hélas il a encore trop de femme qui subisse la brutalité de leur conjoint, on a beau dire que se sont des malades , en attendant ils brisent des vies !! J'ai une profonde admiration pour ces victimes qui coute que coute veulent s'en sortir au prix de bien des sacrifices quand est ce qu'il n'y aura plus de brutalité sr cette terre .......
    Bon week-end Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  10. bonsoir claude
    une réalité plus présente que l'on ne croit merci d' en avoir parlé avec tact mais ça me fait froid dans le dos, tellement c'est poignant!!!une réalité que vivent beaucoup trop de femmes....c'est quelque chose qui met en colère, qui révolte !! douce soirée amitié monette

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude
    Aujourd'hui cela existe encore en France?????
    Moi on ne me ferait pas cela deux fois..........je file à la gendarmerie porter plainte.
    Bon week ens à vous deux.

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir mon gamin ! MDR ! Hélas ! C'est le sort de beaucoup de femmes ! Il parait qu'une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon ! J'en ai froid dans le dos !
    " Je t'aime éperdument ".... ainsi se termine la dernière lettre de mon épouse que j'ai découverte quelques jours après son décès dû à un avc.
    Bonne soirée et bon week-end mon ami Claude

    RépondreSupprimer
  13. struggente, è la voce ricorrente per questa lettura, giusto, io inserisco anche straziante, nella mente umana si creano dei gorghi fatali che scambiano l'odio con l'amore ...bisogna domandarci:poerchè?

    RépondreSupprimer
  14. Dis donc, il est dur ce poème, mais ho combien bouleversant !!!
    C'est tellement triste et c'est une réalité pour de nombreuses victimes !!!
    Toutes ne savent ou ne peuvent réagir à temps malheureusement !!!
    Bonne soirée à vous deux Claude A très bientôt

    RépondreSupprimer
  15. Quelle triste histoire !!! tant de femmes se croient obligées de subir ... on se demande pourquoi ?
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  16. le sens de la vie est difficile a trouver.......que ce soit grâce a un acccident est tout de même extraordinaire....se libérer par le handicap l'est encore plus !
    Cette poésie sur un espace de vie est tragiquement empreinte a la réalité......Pourtant la femme est l'avenir de l'homme....alors protégeons là . Amitiés Claude .....Jean

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claude
    bien triste,autant vivre seule,
    j'ai déja connu un calvaire avec un homme...c'est du passé
    bon lundi,bises a Marie

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour. Pour une fois je suis du matin.Nous voici au dernier jour d'octobre. Un grand soleil illumine mon village d'Allevard, mais il parait que ça ne va pas durer, et même à partir de Jeudi, neige en montagne, ce qui est une bonne nouvelle.
    Bonne journée.
    Amitiés mon ami Claude

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude