lundi 31 octobre 2016

LE VIEUX (Méditation)


Assis sur un banc je suis de mes yeux rêveurs,
Un vieil homme marchant qui vient avec lenteur,
Quelques ombres sans forme le suivent en douceur,
Et notre homme se courbe comme pris de douleurs,
Alors se redressant, il porte sa main au cœur,
Et revient sur ses pas, son regard sans la peur,
Puis laissant son vieux corps aller vers la chaleur,
Il s’assied prés de moi, alors je sens son odeur,
Puis une ombre d'enfant vient s'asseoir à coté,
Et je le vois sourire, puis rire à en pleurer,
Lorsque l'ombre s'éloigne et enfin disparaît,
Le vieil homme se tourne vers mes yeux étonnés,
Il me dit : " mon petit laisse moi tout t’expliquer,
Ces ombres sont mes sœurs, mes frères, mes aînés,
Mes amis, ennemis, maîtres et même mon aimée,
Ces ombres, maintenant, ne sont que du passé."


Claude Lepenseur le 25 mars 2013

17 commentaires:

  1. c'est très beau et émouvant
    comme disait "Châteaubriand" dans son livre Mémoires d'outre tombe
    je veux remonter le penchant de mes belles années

    amitiés à vous deux Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude,
    C'est vraiment un très beau texte, j'aime beaucoup la fin c'est tellement bien dit.
    Belle semaine à vous deux, bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Très beau texte , oui c'est vrai on a souvent du mal a oublier les ombres du passé ...
    Bonne soirée Claude et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  4. coucou claude
    ensemble une grande pensée a notre petite nanou
    gros bisous a vous deux
    dany

    RépondreSupprimer
  5. Un beau poème d'actualité avec les ombres de ceux que nous aimons et qui ne sont plus là ... Quoique ...
    Bon mardi et début de mois !
    Avec toujours du beau temps.
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  6. Les ombres ne sont-elles pas sa conscience?
    Marie

    RépondreSupprimer
  7. Beau texte ! ces ombres ne sont plus que souvenirs, mais bien présentes !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude,
    un poème d'actualité, nous vivrons avec nos chers disparus demain...Bien que l'on y pense tous les autres jours...
    Bonne journée, bons baisers

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    Ton poème est magnifique plein de tendresse et de sensibilité
    Tu as raison c'est à chaque instant de la vie que nous pensons
    à ceux qui nous ont quitté, bien souvent on se dit "tiens qu'aurait-il dit >?
    qu'aurait-il fait ?e cette question reste sans réponse !
    Je te souhaite une bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  10. bonjour claude
    poignant , saisissant est ton texte ton poeme est vraiment émouvant, j'ai les larmes au yeux. il résume tout merci pour ce partage et toute ma plus sincère amitié monette

    RépondreSupprimer
  11. bonjour claude oui il est beau ton poème
    passe un bon mercredi avec ta princesse
    bisous
    a vous deux
    dany

    RépondreSupprimer
  12. Les bons et les moins bons viennent le visiter et tout son passé revit et se brouille, la mémoire ancienne la plus vive...

    RépondreSupprimer
  13. Très beau texte , je crois qu'ils sont tous là ceux qui nous avons aimé ..
    Et pouvoir les imaginer tout près de soi c'est merveilleux !
    Bises Claude

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Claude
    Un joli poème, oui je pense souvent à eux et souvent aussi ce qui passe l'hiver dehors par le froid et qui finissent pas rejoindre leur ombres qui sont sa famille merci pour ce jolie poème si poignant douce journée
    amicalement
    Marlène

    RépondreSupprimer
  15. Beau poème... Ces ombres sont du passé, mais toujours vivantes dans nos coeurs. Je suis en train de faire du ménage en vue de ma nouvelle escapade en Avignon.
    Bonne semaine. A lundi
    Avec toute mon amitié, Claude

    RépondreSupprimer
  16. Une pensée pour tout ceux qui nous quittent au fil des jours,des années
    que les bons souvenirs restent en nous et non des regrets

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude