mercredi 14 septembre 2016

UN BEAU JOUR


Un beau jour, un beau jour plein de vie,
Près d'un lac, je l’ai vue endormie,
Ses cheveux, étaient couleur de jais,
Et ses mains, sur sa poitrine posées.
Lentement, les yeux elle a ouvert,
Ce regard, était si pur et vert,
Lentement, sur moi il s’est posé,
Et mon cœur s’est mis à chavirer.
De sa main, elle a touché ma joue,
Un baiser, je posai sur son cou,
Dans les arbres, les oiseaux chantaient,
A l’amour, qui vient ou qui renaît.
Dans l’instant, la vie a basculée,
Car l’amour, on ne peut refuser,
Cet amour, habille, nos jours nos nuits,
D’une passion, qui durera la vie,
Et allume, le ciel de mille feux,
Nous offrant, la puissance des dieux.
Mon amour, garde moi auprès de toi,
Bel amour, et surtout souviens toi,
Qu’un beau jour, un beau jour plein de vie,
Près d’un lac, je t’ai vue endormie.

Claude Lepenseur, le 22/11/2011, inspiré par l'aigle noir de Barbara


12 commentaires:

  1. Quel bel hymne à l'amour Claude,
    très beau et vivifiant.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais l'air dans la tête en lisant ton poème qui a une toute autre interprétation que celui de Barbara ...
    Très belle ode à l'amour.
    Me voila de retour !
    Avec la pluie et le vent, pour n'avoir pas de regret que la pause soit terminée ...
    C'est donc reparti pour la routine mais surtout le plaisir de retrouver tout le monde.
    Mille mercis pour votre fidélité, ça me met du baume au coeur ♥ ♥ ♥
    Bon jeudi !
    Bisoux, claude, sans oublier maria et pardon pour le C/C.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Claude
    Quel bel hymne à l'amour
    OUi il faut faire en sorte que la passion dure toute la vie ,rien n'est plus beau !
    Pluie pour nous ce matin mais pour le moment ça n'a pas rafraichit
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude,
    quel beau poème dédié à l'amour qui unit deux êtres.. Il peut être éternel !..
    Bon jeudi, bons baisers

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude
    et dans ces moments de bonheur intense,l'on est en extase devant ce que la vie nous offre

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, bravo !!! un vrai plaisir de lire cette hommage à l'amour !!! il n'y a rien de plus beau !!!
    Bonne soirée, bises à vous deux

    RépondreSupprimer
  7. bonjour claude
    bravo pour ton poème sur l amour
    bon vendredi a vous deux
    tien je te donne du chocolat car tu aime bien avec un café hihihi
    bisous
    dany

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claude
    Ce n'est pas le mien d'avis dans la citation mais celui de Florence Arthaud !! j'avoue n'avoir rien trouvé à mettre de plus sympa et je n'ai en ce moment pas trop le moral à faire des recherches plus approfondie
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude,
    un petit coucou sur ton blog pour te remercier de tes passages sur mon blog, qui me font plaisir.. Bon vendredi, bons baisers

    RépondreSupprimer
  10. En t'inspirant de cette chanson "l'aigle noir de Barbara",
    tu en as fait Claude une merveilleuse version toute dédiée à l'amour
    et le lac un site idyllique !
    merci pour tes pensées sur mon blog !
    Je te souhaite un très beau week-end
    Pensées amicales
    Paula

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claude
    Vite avant de partir je veux d'abord te remercier de ton passage chez moi.
    Ensuite, te dire que l'amour , que tu décris magnifiquement ici, bien qu'inspiré dans la forme par Barbara, est totalement différent dans le fond.
    C'est l'amour véritable, qui n'a pas été griffé par la souffrance, et dont le visage est pur, celui de l'amour vrai!
    Merci et bises à toi.
    Gigi

    RépondreSupprimer
  12. Une très bonne inspiration. Je croyais voir la scène. Fiction ou réalité......:-)

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude