dimanche 4 septembre 2016

PRESENTATION


Toi qui passe dans mon univers et qui prend le temps de t’arrêter, sache que tu es ici chez toi, que tu laisses ou non une trace de ton passage n’est pas important, ce qui est important c’est que tu ressentes beaucoup de plaisir à parcourir ce blog, que tu te sentes imprégné d’amour, de joie et de bonheur quand tu es passé chez moi.
Je ne cherche ni à révolter le monde, ni à jeter le discrédit sur quelqu’un, je parle de sujets qui me font réfléchir et qui méritent que l’on réfléchisse tous ensemble, je ne désire que la paix, le bonheur de tous, et je sais que pour donner du bonheur il faut très peu de chose, alors si dans la journée, j’éclaircis le ciel d’un seul de mes visiteurs, je suis heureux.

J’utilise des mots simples, des mots comme moi, ils peuvent parfois dérouter, j’en demande pardon à l’avance, mais ce sont mes mots et ils parlent de mon cœur. Si tu veux rencontrer le bonheur, ouvre ton cœur et laisse toi imprégner par l’amour, tu garderas la foi en l’humanité tant que tu l’aimeras.

4 commentaires:

  1. Je suis tout à fait en harmonie avec tes mots !
    si seulement le monde pouvait lire et entendre ...
    belle nouvelle semaine pour toi Claude
    Bien amicalement
    Paula

    RépondreSupprimer
  2. Te lire est un régal. Chacun de tes mots est un hymne à l'amour de son prochain.
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir claude mais ou est passé mon petit message de ce matin aujourd'hui je n'étais pas a la maison alors seulement je m'en aperçois ce soir bonne nuit a tous les deux a demain bisou a ma tite marie et toi même bonne nuit monette

    RépondreSupprimer
  4. Il me plaît ton blog, je reviendrais visiter ..Si tu le veux bien évidemment.

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude